2 min de lecture Séries

"The Brink" : la série avec Jack Black est-elle un "Homeland" du rire ?

DÉCRYPTAGE - Diffusée sur OCS, la série raconte les aventures de plusieurs diplomates stupides tentant d'arrêter une guerre mondiale. Elle étonne par son genre hydrique, entre comédie et politique internationale.

Les deux personnages principaux de "The Brink" sont interprétés par Tim Robbins et Jack Black
Les deux personnages principaux de "The Brink" sont interprétés par Tim Robbins et Jack Black Crédit : HBO/OCS
martincadoret
Martin Cadoret

The Brink, diffusée en France sur OCS, suit une équipe de diplomates bras cassés tentant d'arrêter une troisième guerre mondiale suite à une crise géopolitique au Pakistan. L'ambition de HBO, maison-mère du show, est de suivre à chaque saison une crise mondiale différente à travers les même personnages. Ils sont incarnés par Jack Black, Tim Robbins et même Pablo Schreiber, le "pornstache" d'Orange Is The New Black. Réalisée par Jay Roach, derrière la caméra pour Austin Powers, la série promettait de beaux éclats de rire. Le pari est remporté et le résultat, entre humour et politique internationale, étonne.

L'importance narrative de la crise au Pakistan

>
The Brink: Trailer (HBO)

La série s'ouvre sur une virée en voiture du personnage de Jack Black, un diplomate en bas de l'échelle, dans Islamabad. Soudain, la foule se fait menaçante et l'homme et son chauffeur pakistanais sont forcés de se réfugier chez les parents de ce dernier. Le spectateur apprend alors qu'un coup d'État vient de se produire. C'est le point de départ d'une crise d'envergure internationale. Israël menacé, promet à son tour de bombarder le pays et le monde est au bord d'une guerre mondiale.


Cette trame pourrait n'être qu'un faire-valoir aux blagues lancées par Tim Robbins, le ministre des Affaires étrangères, et Jack Black. Mais The Brink aborde les enjeux géopolitiques avec un certain souci de réalisme : quels sont les alliés des États-Unis susceptibles de s'emballer ? Faut-il lancer des bombardements préventifs et éventuellement tuer des civils ? "Je veux des frappes sans pertes civiles", lance le président dans le premier épisode. "Ouais, et moi je veux coucher avec Scarlett Johansson", lui répond Walter Larson (Tim Robbins). Les drones, les salles de crise, tout cela fait drôlement penser à Homelandla série de Showtime également portée sur la politique internationale. La différence ? Un humour omniprésent.

À lire aussi
Charlie Cox dans le rôle de Matt Murdock - Daredevil Marvel
"Daredevil" : Charlie Cox sort de son silence après l'arrêt de la série

Un casting de pros de l'humour

Tim Robbins et Jack Black sont des vieux routards de la comédie américaine. Le premier a officié dans Austin Powers ou encore The Spoils of Babylon, la série de Will Ferrell. Le second a joué dans Tonnerre sous les tropiques ou encore dans la comédie consacrée à son groupe de musique, Tenacious D et le médiator du destin. Dans The Brink, Tim Robbins est parfait dans le rôle du diplomate nerveux à l'appétit sexuel un peu trop prononcé. Ses répliques ciselées ne sont pas toutes drôles mais elles donnent du rythme au premier épisode.

Quant à Jack Black, il joue le même ignare attachant que dans la plupart de ses films. Pablo Schreiber vient compléter la distribution en incarnant un pilote d'avion camé et drolatique. Mais ceux qui l'ont vu dans le rôle du gardien Mendez dans Orange Is The New Black n'ont pas vraiment besoin d'être convaincus. La comédie n'est pas toujours hilarante mais les gags s'enchaînent à un bon tempo et la trame narrative, autour de cette potentielle troisième guerre mondiale, pourrait bien tenir le spectateur en haleine au-delà des éclats de rire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séries HBO Télévision
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778862117
"The Brink" : la série avec Jack Black est-elle un "Homeland" du rire ?
"The Brink" : la série avec Jack Black est-elle un "Homeland" du rire ?
DÉCRYPTAGE - Diffusée sur OCS, la série raconte les aventures de plusieurs diplomates stupides tentant d'arrêter une guerre mondiale. Elle étonne par son genre hydrique, entre comédie et politique internationale.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/the-brink-la-serie-avec-jack-black-est-elle-un-homeland-du-rire-7778862117
2015-06-29 08:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/b9o5Y3024K7RnctSMIXigA/330v220-2/online/image/2015/0624/7778862913_les-deux-personnages-principaux-de-the-brink-sont-interpretes-par-tim-robbins-et-jack-black.jpg