4 min de lecture Bernard Campan

Retour des Inconnus : pour l'instant Bernard Campan n'en a "pas envie"

REPLAY - Le comédien à l'affiche du "Syndrome de l'Écossais" ne pense pas qu'un retour du trio comique soit une bonne idée.

245-PARIZOT Le Journal Inattendu Vincent Parizot iTunes RSS
>
Retour des Inconnus : pour l'instant Bernard Campan n'en a "pas envie" Crédit Image : PJB/SIPA | Crédit Média : Marie Drucker | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie Drucker
Marie Drucker Journaliste RTL

Bernard Campan, l'ancien Inconnu, est actuellement sur scène avec un Bronzé,Thierry Lhermitte. Au théâtre des Nouveautés, en compagnie de Christiane Millet et Florence Darel, les deux hommes jouent "Le Syndrome de l'Écossais", "Un imbroglio avec un homme alcoolique qui cache son alcoolisme", résume Bernard Campan. Pour le comédien, cette expérience scénique est un vrai moment de plaisir : "On retrouve l'esprit de troupe", explique-t-il. "C'est-à-dire qu'on se dit les choses, on se dit tu pourrais faire ça autrement... Moi je ne connais pas forcément le théâtre autrement mais c'est pas forcément ce qu'il se passe au théâtre normalement." 

Il faut dire qu'il n'a pas forcément été habitué au théâtre "normal". Dans les années 1980-1980, la carrière de Bernard Campan était intrinsèquement liée à l'aventure des Inconnus, un trio comique formé avec Pascal Légitimus et Didier Bourdon. Pendant des années, les trois hommes sont inséparables et font rire la France entière, au point de devenir cultes.

Mais voilà, après le succès de leur film, Les Trois Frères, qui a fait plus de 7 millions d'entrées en 1995, ils se séparent. "Je n'ai pas décidé de me séparer", précise Bernard Campan, "il n'y a pas eu de décision de se séparer, ni pour l'instant la décision de revenir ensemble". La chose semble s'être faite d'elle-même, comme il le raconte : "On est des comédiens à la base et la vie fait qu'on se retrouve, qu'à travers l'humour on créé ce groupe, mais c'est vraiment la vie qui nous forme qui nous amène à ça. Et l'envie de jouer seul, de faire notre carrière solo, elle est là aussi, elle est forte. Donc il n'y a pas vraiment de décision de se séparer, ça s'est fait comme ça."

Un retour au cinéma décevant

À lire aussi
Isabelle Carré, Bernard Campan et Stéphane Bern Stéphane Bern
Isabelle Carré et Bernard Campan dans A La Bonne Heure !

En 2014, le groupe est pourtant réuni avec la suite de leur film à succès, Les Trois Frères : Le Retour. Mais le public ne répond pas forcément aussi présent qu'ils l'auraient voulu. Deux millions d'entrées, c'est décevant"Quand on s'attend à plus, on est forcément déçus et on s'attendait à plus", reconnaît Bernard Campan, qui ne peut pas analyser ce résultat. "Il y a plein de raisons. Je ne peux pas dire. On a essayé de faire au mieux. On s'est retrouvé finalement à chercher ce que pourrait être cette suite et à faire une suite très proche de ce qu'était le premier film. Et on s'est dit, moi le premier, il faut assumer ça, c'est très proche du premier, mais c'est vraiment une suite, on l'assume. Et ça a été mal perçu."

Si aujourd'hui on devait faire un spectacle, un autre film, ce serait bien d'être plutôt dans une innovation, de chercher une idée originale. Est-ce qu'on en est capable ? C'est la question.

Bernard Campan
Partager la citation

Pour lui, le trio aurait peut-être dû faire autre chose, mais il n'a pas pu : "Je pense qu'on s'est retrouvé à faire la suite des Trois Frères parce qu'il n'y avait pas spontanément une idée pour faire un autre film. C'est peut-être un peu de là que tout démarre. Si aujourd'hui on devait faire un spectacle, un autre film, ce serait bien d'être plutôt dans une innovation, de chercher une idée originale. Est-ce qu'on en est capable ? C'est la question."

Bernard Campan n'a pas envie de reformer le trio des Inconnus

Elle se pose d'autant plus que Pascal Légitimus, invité de Laurent Boyer sur RTL, espérait que son ancien acolyte allait retrouver le goût de remonter sur scène avec lui et Didier Bourdon. "Peut-être que cette énergie positive, il va la prolonger avec nous", espérait-il, en parlant du plaisir qu'éprouve Bernard Campan à jouer dans le "Syndrome de l'Écossais".

Face à Marie Drucker, l'intéressé répond : "Je veux bien, mais c'est peut-être plus complexe, plus subtile que ça. C'est un petit peu comme un couple qui se sépare, qui aurait fait un break et on leur poserait la question : est-ce que vous vous remettez ensemble ou non ? Est-ce que c'est vraiment la bonne question ? La question c'est : si vous vous remettez ensemble, de quoi vous avez envie, qu'est-ce que vous allez faire ?

Pour l'instant, je n'en ai pas envie. Je trouve vraiment que le temps a passé et que c'est un peu tard (...) Écrire des nouveaux sketchs, je ne sais pas si on en serait capable.

Bernard Campan
Partager la citation

Et il ne veut pas se limiter à reproduire les succès passés : "Moi je pense qu'il faut forcément refaire quelques anciens sketchs, mais il faut vraiment créer un nouveau spectacle, et je ne sais pas si on est vraiment d'accord là dessus. Parce que c'est à nouveau prendre des risques. Faire des anciens spectacles - [Didier Bourdon et Pascal Légitimus] sont plus dans cette optique là - avec l'idée de retravailler les anciens sketchs... Je ne sais pas si on pourrait en tirer une grande fierté et, pour l'instant, j'en n'ai pas envie. Je trouve vraiment que le temps a passé et que c'est un peu tard." Pour autant, "écrire des nouveaux sketchs, je ne sais pas si on en serait capable."

L'invité inattendu : Galaad, 10 ans

L'invité inattendu de Bernard Compan était un jeune garçon de dix ans, nommé Galaad et qui est atteint du trouble autistique. L'acteur s'est mobilisé à sa façon en incarnant le rôle de Francis Perrin, dans le téléfilm Presque comme les autres sur le sujet de l'autisme, diffusé mercredi 30 mars sur France 2. "C'est un engagement, il faut faire bouger le regard là-dessus", explique-t-il alors que le 2 avril marque la journée internationale de sensibilisation à l'autisme.

Galaad, 10 ans, invité inattendu de Bernard Campan samedi 2 avril
Galaad, 10 ans, invité inattendu de Bernard Campan samedi 2 avril Crédit : RTL
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bernard Campan Les inconnus Le Journal Inattendu
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782653960
Retour des Inconnus : pour l'instant Bernard Campan n'en a "pas envie"
Retour des Inconnus : pour l'instant Bernard Campan n'en a "pas envie"
REPLAY - Le comédien à l'affiche du "Syndrome de l'Écossais" ne pense pas qu'un retour du trio comique soit une bonne idée.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/retour-des-inconnus-pour-l-instant-bernard-campan-n-en-a-pas-envie-7782653960
2016-04-02 14:21:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jWwthkWqa0woiKX3U0QOPw/330v220-2/online/image/2016/0402/7782654348_bernard-campan.jpg