2 min de lecture Cinéma

Renée Zellweger : "J'étais terrifiée de retrouver le personnage de Bridget Jones"

INTERVIEW - Renée Zellweger et Colin Firth racontent à RTL le retour de la célèbre héroïne maladroite sur les écrans. "Bridget Jones Baby" sort le 5 octobre.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Renée Zellweger : "J'étais terrifiée de retrouver le personnage de Bridget Jones" Crédit Image : UNIVERSAL STUDIOS, STUDIOCANAL AND MIRAMAX | Crédit Média : Stéphane Boudsocq | Durée : | Date : La page de l'émission
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq et La rédaction numérique de RTL

Depuis près de 20 ans, vous êtes des millions de lecteurs et de spectateurs à suivre les aventures de Bridget Jones... Bonne nouvelle : la célèbre héroïne inventée par Helen Fielding revient ce 5 octobre au cinéma, toujours avec Renée Zellweger et Colin Firth, et un petit nouveau : Patrick Dempsey, le Docteur Mamour de Grey's Anatomy. 

On passe un excellent moment : pas du point de vue de la mise en scène, qui n'a aucun intérêt, ni même du scénario on ne peut plus classique, mais ce sont les personnages qui emportent l'affaire. Dans ce Bridget Jones Baby, l'heure des 40 ans a sonné pour la plus célèbre des célibataires britanniques. Elle tombe sous le charme d'un séduisant américain, Jack (Patrick Dempsey), couche avec lui, s'enfuit et retrouve son non moins séduisant anglais Mark Darcy (Colin Firth) avec qui elle couche avant de s'enfuir. Problème : Bridget est enceinte. Mais lequel des 2 est le père ? Au final un peu plus 2h de charme, dialogues épatants et de personnages formidablement campés par leurs interprètes.

Respecter l'histoire d'Helen Fielding

Renée Zellweger, qui incarne la Britannique maladroite depuis 2001, avait peur de retrouver le costume de son héroïne : "J'étais terrifiée de retrouver ce personnage. Je me souvenais combien je l'avais aimée, j'étais très attentive à savoir qui serait son nouveau fiancé, et de manière générale, comment seraient traités ces personnages, dont, comme tant de gens, j'étais tombée amoureuse il y a des années. Certains se sont reconnus en Bridget Jones et les autres donc nous voulions être prudents et respecter l'héritage de l'histoire créée par Helen Fielding, tout ce que ça représente pour le public. Il ne fallait pas faire un film juste parce que c'était possible, mais au contraire, se reconnecter avec les personnages et voir où en était la vie de ces personnages avec lesquels nous avons grandi. C'était passionnant."

Colin Firth, lui aussi présent depuis le début de la saga, confie avoir rencontré "au moins" 3 metteurs en scène et avoir beaucoup échangé directement avec Helen Fielding : "La pré-production a commencé il y a 7 ans, puis ça a capoté. Il y eu plusieurs réalisateurs, plusieurs versions du casting, du scénario."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Bridget Jones Laissez-vous tenter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants