2 min de lecture Laissez-vous tenter

Michel Galabru : hommage à l'acteur populaire décédé lundi

REPLAY - Séquence hommage à Michel Galabru, figure du cinéma et figure du théâtre, décédé dans son sommeil lundi 4 janvier.

Laissez-vous Tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Michel Galabru : hommage à l'acteur populaire décédé lundi Crédit Média : Monique Younès et Stéphane Boudsocq | Durée : | Date : La page de l'émission
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq et Monique Younès

C'est à 93 ans que le comédien s'est éteint, paisiblement dans son sommeil lundi matin. Nous rendons hommage à Galabru, acteur populaire, très grand second rôle du cinéma français : on dit qu'il a tourné dans 250 films. Lui même avouait n'avoir jamais fait le compte et ne pas les avoir tous vus. Sa carrière a démarré en 1948 et est passée par tous les étages : de la cave avec des nanars d'anthologie au sommet chez Blier, Becker, (L'été meurtrier), Lautner mais aussi dans d'immenses classiques de la comédie comme la série des Gendarmes évidemment ou chez les Ch'tis de Dany Boon en 2008.

Dans son parcours au cinéma, Michel Galabru a été au sommet avec Le juge et l'assassin de Bertrand Tavernier en 1976. Cette année-là, l'acteur était aussi à l'affiche des bidasses en cavale mais c'est dans la peau de Joseph Bouvier, ancien militaire devenu violeur et meurtrier, face au magistrat implacable campé par Philippe Noiret, que Galabru va étonner, bouleverser et remporter le César du meilleur acteur en 77... Ce matin, Bertrand Tavernier à choisi RTL pour évoquer son ami et son comédien.

"Je garde un éblouissement d'avoir pu filmer un acteur absolument génial à qui on n'a pas toujours donné des rôles à sa mesure, a-t-il confié. Galabru a été formidable très souvent. il a même été formidable dans des rôles qui étaient indignes de lui. Je garde un souvenir d'un acteur génial, d'un homme incroyablement généreux, disponible, ouvert, drôle, cultivé, prêt tout simplement à toutes les audaces."

Sans rien glorifier

Puisque'on parle de César et de prix, peut-on dire que Michel Galabru ait été à ce point méprisé par la profession ? Pas tout à fait, même si le métier s'est parfois un peu bouché le nez devant les films dont parlait Tavernier. Il a été nommé 2 autres fois aux César pour des seconds rôles en 1986 dans Subway de Luc Besson et en 1991 dans Uranus Claude Berri.

À lire aussi
Héloïse Letissier aka Chris de Christine and the Queens sur scène pendant la 35ème édition des Francofolies à La Rochelle (11 juillet 2019). festivals
Francofolies de La Rochelle 2019 : Chris(tine and The Queens) et François Hollande à l'honneur

Le théâtre l'a beaucoup plus reconnu et soutenu mais c'est l'amour du public, des années 70 à nos jours qui a porté Michel Galabru. Lui regardait sa carrière sur grand écran avec tendresse, sans rien renier, sans rien glorifier non plus. "J'ai tourné beaucoup de films mais c'était deux jours, un jour, trois jours même une demi-matinée parfois pour faire plaisir à quelqu'un. Je ne me plains pas parce que beaucoup de mes camarades qui ont peut-être plus de dons que mois et n'ont même pas eu ce que j'ai eu moi."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laissez-vous tenter Cinéma Michel Galabru
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781170839
Michel Galabru : hommage à l'acteur populaire décédé lundi
Michel Galabru : hommage à l'acteur populaire décédé lundi
REPLAY - Séquence hommage à Michel Galabru, figure du cinéma et figure du théâtre, décédé dans son sommeil lundi 4 janvier.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/michel-galabru-hommage-a-l-acteur-populaire-decede-lundi-7781170839
2016-01-05 09:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tzchuzJ2lI5hNxvScFnPHg/330v220-2/online/image/2016/0104/7781168863_michel-galabru-est-decede-a-l-age-de-93-ans.jpg