2 min de lecture Cinéma

Marie Gillain, la Vénus au Molière

PORTRAIT - La comédienne belge de 39 ans vient d'être récompensée d'un Molière, au moment où le public français semble la (re)découvrir.

Marie Gillain sur la scène des Molières, le 27 avril 2015
Marie Gillain sur la scène des Molières, le 27 avril 2015 Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Romain Renner
Romain Renner
Journaliste RTL

Son visage d'éternelle jeune fille ne séduit pas que sur papier glacé. Marie Gillain a remporté, lundi 27 avril, le Molière de la meilleure comédienne de théâtre privé pour sa prestation dans La Vénus à la fourrure. À 39 ans, la comédienne belge garnit son parcours d'une nouvelle récompense, après un Ours d'or obtenu à Berlin en 1995 et un prix Romy-Schneider en 1996, tous deux pour son rôle dans L'Appât, de Bertrand Tavernier.

Principalement connue pour ses apparitions au cinéma, Marie Gillain a longtemps traîné une image de fille sage, que son rôle de Wanda Jordan dans La Vénus à la fourrure a fait voler en éclats. "C'est drôle comme l'image peut changer tout d'un coup en fonction des rôles que l'on incarne. Tout d'un coup, je suis passée actrice sulfureuse", s'amusait-elle récemment sur le plateau de C à vous.

La reconnaissance du public

De fait, le rôle de dominatrice vêtue d'un simple corset et d'un porte-jarretelles qu'elle incarne à la perfection sur les planches, couplé à sa couverture dénudée pour Lui - "Marie Gillain lui" est le premier résultat suggéré par Google lorsque l'on tape son nom -, lui permettent de mettre en avant une toute autre facette de sa personnalité et de son talent. "J'aime jouer toutes sortes de personnages mais je ne me suis pas tout d'un coup réveillée un jour : 'Ah, ça y est, je deviens une espèce de femme fatale qui grimpe aux rideaux'", précise-t-elle toutefois.

Douze ans après sa dernière apparition théâtrale - dans Hysteria, de John Malkovich -, la comédienne n'a évidemment pas besoin d'apparaître à demi-nue sur chaque plan pour faire parler d'elle et intéresser le public. Mais la mère de deux enfants jouit désormais d'une très bonne exposition médiatique, qui vient s'ajouter à une reconnaissance professionnelle de longue date - en plus de ses récompenses, elle totalise 4 nominations aux Césars et une aux Globes de cristal.

À lire aussi
Théâtre
Catherine Frot et Vincent Dedienne présentent "La carpe et le lapin" sur RTL

Aperçue pour la dernière fois au cinéma dans Valentin, Valentine, de Pascal Thomas, en 2015, Marie Gillain racontait à Lui qu'elle espérait rejouer prochainement aux côtés de Gérard Depardieu, avec qui elle a fait ses débuts dans Mon père, ce héros (1991) et tourner avec Al Pacino, son acteur fétiche. Ça tombe bien, Hollywood est le seul manque dans sa carrière démarrée il y a déjà 24 ans...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Théâtre
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants