4 min de lecture Laissez-vous tenter

"La tour 2 contrôle infernale, "Deadpool" et les "Innocentes" parmi les sorties cinéma de la semaine

REPLAY - Parmi les sorties de ce mercredi 10 février, on retrouve "La tour 2 contrôle infernale" d'Éric et Ramzy, "Deadpool" le anti-héros de l'univers Marvel et "Les Innocentes" le nouveau film d'Anne Fontaine.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Les sorties cinéma de ce mercredi 10 février Crédit Image : FRANCOIS LO PRESTI / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq Journaliste RTL

Dans le box-office de la semaine, Les Tuches 2 ont enregistré près de 1,5 million d'entrées, soit autant que le premier volet. Chocolat avec Omar Sy et James Thierrée ne démérite pas autour de 550.000 spectateurs. Enfin, les écureuils Alvin et les Chipmunks 4 ont fait chanter 420.000 personnes. Ce mercredi 10 février il n'y a pas moins de 19 nouveautés à l'affiche dont deux suites de films. Parmi ces nouveaux films, La Tour 2 Contrôle Infernale avec Éric et Ramzy, Joséphine s'arrondit de Marilou Berry, Deadpool, le nouveau film Marvel avec un héros bien singulier et Les Innocentes d'Anne Fontaine avec Lou de Laâge.

On commence avec La Tour 2 contrôle infernale, la suite de La Tour Montparnasse Infernale, sorti en 2001. Eric et Ramzy remettent couvert et proposent film qui se déroule en fait avant le premier volet. Les spectateurs vont découvrir comment Ernest et Bachir sont devenus des crétins définitifs. Le film lorgne franchement vers un pastiche de Piège de cristal, qui se déroule sur le tarmac d'un aéroport. Les dialogues vont au-delà de l'absurde, les gags sont surréalistes et la mise en scène très années 70. On commence par se dire que c'est n'importe quoi et on finit par se dire que c'est vraiment n'importe quoi, mais la crétinerie à ce niveau devient quasi géniale. Dans le rôle du méchant, Philippe Katerine très à l'aise avec le registre et le personnage.

"Joséphine s'arrondit"

Joséphine s'arrondit de et avec Marilou Berry est la suite de Joséphine sorti en 2012. On retrouve cette jeune femme "attachiante" comme dit son interprète, arrivée au seuil de la grande aventure de la maternité. Prise de poids, angoisses de l'accouchement, relations avec le conjoint et les parents : chacun peut s'y retrouver, qu'on ait bébé ou pas. Un film avec des seconds rôles épatants à commencer par Sarah Succo qu'on avait découverte dans Discount l'an dernier.

"Deadpool"

On pourrait croire à un énième super-héros de Marvel. Mais, Deadpool c'est l'anti Iron Man ou Captain America. Deadpool est un obsédé sexuel, ultra violent, raciste, égocentrique : un héros d'accord, mais pas super ! Le film retrace l'histoire d'un ancien membre des Forces spéciales, reconverti en mercenaire, qui va être transformé en être quasi immortel pour affronter un bien plus méchant que lui. 

À lire aussi
Teddy Riner présente "La course des champions" Laissez-vous tenter
Teddy Riner présente sur RTL "La Course des champions" : "C'était pas évident"

C'est Ryan Reynolds, ex-beau gosse d'Hollywood, qui se glisse sous le costume, sans craindre de se ridiculiser, de jouer avec les codes du genre et de se moquer des films X-Men ou Hugh Jackman. Résultat : un film étonnant, un peu trop bavard par moment mais séduisant parce qu'il est irrévérencieux avec ce genre devenu banal sur nos écrans. "Au final nous avons livré un film qui a autant de gueule qu'un Avengers, sauf que son prix est minuscule par rapport à cela... C'est l'adaptation BD la plus attendue de 2016 et c'est marrant de voir comment tout a changé", explique l'acteur.

"Heidi" et "Chair de poule"

Comme les vacances de février ont commencé ou vont commencer, on vous signale aussi la sortie de Heidi. Une autre version des aventures de la petite orpheline des alpages, qui va être séparée de son grand-père et placée dans une riche famille de la ville. C'est joli tout plein, mais sans vraiment apporter grand chose à l'affaire. Et puis Chair de poule, l'adaptation célèbre de la série de romans horrifiques pour petits. Dans ce genre très raté, et c'est très raté, on découvre un Jack Black en surchauffe, un peu comme si Benny Hill avait mangé Jim Carrey et ça, ça fout la trouille !

"Les innocentes"

Après La fille de Monaco, Gemma Bovery ou Coco avant Chanel, Anne Fontaine poursuit l'exploration de son thème favori : le portrait de femmes libres aux prises avec un monde d'hommes. Cette fois, elle nous emmène en 1945 dans les coursives d'un couvent polonais où les religieuses font appel à une jeune médecin française pour les aider à affronter les grossesses de plusieurs d'entre elles. Pourquoi ? Comment ? Les réponses sont au cœur du film remarquable. Une étude sur la manière dont la foi en Dieu ou en son métier, est mise à l'épreuve de la vie. "On ne peut pas parler de ce sujet sans sentir de l'intérieur ce qu'est la vie en communauté, le rapport à la foi, la fragilité de la foi...", explique la réalisatrice Anne Fontaine.

Dernier conseil : Free love avec Julianne Moore et Ellen Page. Une très belle histoire d'amour entre deux femmes, dont l'une est officier de police atteinte d'un cancer. Elle souhaite que sa pension revienne à sa conjointe. Mais, la hiérarchie va s'y opposer. Un film simple, sobre, beau et terriblement dans l'air du temps.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laissez-vous tenter Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants