1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. Fleur Pellerin à Luc Besson : "Je réfléchis de manière générale à l'attractivité du territoire français"
2 min de lecture

Fleur Pellerin à Luc Besson : "Je réfléchis de manière générale à l'attractivité du territoire français"

REPLAY - La ministre de la Culture répond au réalisateur Luc Besson qui menace de tourner son prochain film en Hongrie faute de bénéficier de l'abattement fiscal prévu en France pour le cinéma.

La ministre de la Culture Fleur Pellerin, le 5 juin 2015.
La ministre de la Culture Fleur Pellerin, le 5 juin 2015.
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Fleur Pellerin à Luc Besson : "Je réfléchis de manière générale à l'attractivité du territoire français"
00:05:43
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron

Luc Besson a récemment annoncé son prochain film de science-fiction, Valerian. Le réalisateur compte produire le blockbuster le plus cher de l'histoire du cinéma européen avec un budget de 170 millions d'euros. Le problème : il pourrait ne pas le tourner en France car il ne peut pas bénéficier de l'abattement fiscal pour le cinéma. Son film est en anglais, lui est Français, sa société aussi. Ce statut hybride l'empêche de toucher le crédit d'impôts de 20% pour les films français ou de 30% pour les films étrangers. Il envisagerait de poser à contrecœur sa caméra en Hongrie.

La ministre de la culture Fleur Pellerin a indiqué à RTL être en train de réfléchir à un cadre légal qui permettrait d'améliorer l'attractivité du territoire français, tout en précisant qu'elle ne penserait pas une loi pour le cas précis de Luc Besson.

Je serais ravie si le film de Besson pouvait bénéficier d'un cadre général et que les emplois qu'il promet pouvaient profiter à notre territoire.

Fleur Pellerin

"C'est important pour moi que le France reste attractive pour les productions françaises mais aussi étrangères, a-t-elle déclaré, interrogée par Marc-Olivier Fogiel. Je ne fais pas de la législation pour des cas particuliers mais je réfléchis de manière générale à l'attractivité du territoire français dans le cadre de cette compétition internationale. J'ai déjà mis en place des dispositifs l'année dernière et je travaille encore à rendre plus attractifs ces dispositifs. Je serais ravie si le film de Besson pouvait en profiter et que les emplois qu'il promet pouvait bénéficier à notre territoire." 

Luc Besson pourrait donc jouir de ce cadre légal général mais devra attendre le mois d'octobre, précise la ministre de la Culture. "C'est un sujet de loi de finance donc les arbitrages seront rendus au début du mois d'octobre. Je suis favorable à ce que les films français puissent être tournés en France. Je créé un cadre pour rendre attractif le territoire pour les films français."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.