2 min de lecture Festival de Cannes

Festival de Cannes : "Women in Motion" donne sa place aux femmes

Deux nouveaux prix seront remis lors du festival de Cannes pour récompenser l'implication des femmes dans le cinéma. Une tentative pour le festival d'écarter les accusations de sexisme.

L'affiche 2015 du festival de Cannes avec Ingrid Bergman
L'affiche 2015 du festival de Cannes avec Ingrid Bergman Crédit : festival de Cannes
Axel Dauvergne

Un nouveau programme va être lancé par le Festival de Cannes et le groupe de luxe Kering pour cette 68ème édition de cet incontournable rendez-vous du cinéma mondial. "Women in Motion" a pour but de donner une place plus importante aux femmes dans le festival. Depuis sa création, une seule femme a remporté la récompense ultime de la palme d'or : Jane Campion pour le film La leçon de piano. C'était en 1993.

Festival de Cannes : Women in Motion donne sa place aux femmes
Festival de Cannes : Women in Motion donne sa place aux femmes

Selon Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes interrogé par Le Figaro, "Women in Motion" est "une occasion unique pour la profession de faire progresser la réflexion sur l'évolution nécessaire de la représentation des femmes et de leurs récits au sein de l'industrie du cinéma".
À cette occasion, deux nouveaux prix seront remis : l'un pour une femme ayant contribué à la cause féministe, l'autre pour reconnaître le talent d'une jeune cinéaste. Des rencontres intitulées "Talks Women in Motion" sont aussi organisées entre le 13 et le 23 mai pour avoir une réflexion autour de la place des femmes dans le cinéma. Pour le festival c'est aussi un bon moyen de se relever après les accusations de sexismes proférées à son égard.

Une réponse aux accusations de sexisme envers le festival

En 2012, le collectif féministe La Barbe avait publié une tribune sur le site du Monde dénonçant le sexisme encore latent au festival. Fanny Cottençon, Coline Serreau et Virgine Despentes y dénoncent  "les valeurs viriles qui font la noblesse du septième art" et les détails qui, mis bouts à bouts, contribuent à penser que le festival de Cannes fait preuve de machisme. Bérénice Bejo appelée "hôtesse de charme" plutôt que "maîtresse de cérémonie", manque de présence féminine dans les récompensés... de nombreux critères sont évoqués.
Des critiques auxquelles répond Thierry Frémeaux en disant qu'il ne selectionnerait "jamais un film qui ne le mérite pas simplement parce qu'il est réalisé par une femme" et que si la proportion de femmes récompensées doit en effet être augmentée, "ce n'est pas à Cannes, ni au mois de mai, qu'il faut poser le problème, c'est toute l'année. Accuser le Festival ne sert strictement à rien".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Festival de Cannes Féminisme Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants