3 min de lecture Laissez-vous tenter

Festival de Cannes 2015 : bilan du palmarès avec Vincent Lindon et Jacques Audiard

REPLAY - Dimanche soir avait lieu la cérémonie de clôture du 68ème festival de Cannes. Bilan et compte rendu du palmarès commenté par Vincent Lindon, Jacques Audiard et Emmanuelle Bercot.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Festival de Cannes 2015 : bilan du palmarès avec Vincent Lindon et Jacques Audiard Crédit Image : VALERY HACHE / AFP | Crédit Média : Stéphane Boudsocq et Michel Cohen-Solal | Durée : | Date : La page de l'émission
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq et Michel Cohen-Solal

Quel final, quelle soirée et quel palmarès ! L'édition 2015 du festival de Cannes s'est achevée en apothéose dimanche soir avec 3 récompenses majeures pour le cinéma français : deux prix d'interprétation et une palme d'or.

La voix des frères Coen a fait résonner à trois reprises la Marseillaise : du jamais vu dans l'histoire du festival de Cannes. Le cinéma français n'avait pas connu pareille fête depuis 2011 et la double aventure The Artist et Polisse. Le palmarès tricolore euphorique n'était pas gagné car les films de Audiard, et de Maiwenn ont été reçus un peu fraîchement par la majeure partie de la critique, celui de Brizé faisant quasi l'unanimité sur le nom de Vincent Lindon. 

Ce matin, j'ai les larmes aux yeux de fatigue d'émotion car je n'ai pas encore atterri

Vincent Lindon
Partager la citation

L'acteur était d'ailleurs en larmes dimanche soir sur la scène du palais des festivals. "J'ai très peu dormi. Ce matin, j'ai les larmes aux yeux de fatigue d'émotion car je n'ai pas encore atterri. J'ai que des gestes de sympathie de gens proches et même lointain. Je vais savourer, en profiter. C'est génial. Je vis un moment extraordinaire. Je suis comme un enfant, quand quelque chose d'extraordinaire m'arrive, je n'ai pas de pudeur. je le partage avec tout le monde"

Vincent Lindon a une filmographie impressionnante depuis 1/4 de siècle et c'est pourtant son 1er prix d'importance : est-ce que cette reconnaissance-là manquait ? "Cela ne me manquait pas. J'espère toujours mais je n'attends rien. Je n'ai aucune aigreur en moi, aucune rancune, aucune rancœur. Cela m'allait très bien de ne pas avoir de prix. Par contre, le prix m'a rendu fou de bonheur."

À lire aussi
Eragon Tome 4 littérature
"Eragon : "L'Héritage", rencontre avec Christopher Paolini pour la sortie du 4e tome

La loi du marché, le film de Stéphane Brizé, est sorti mardi dernier au cinéma et marche très bien. Le grand public semble prêt à aller voir des films qui parlent de sujets soit-disant anxiogènes. "C'est énormément rassurant. Cela donne de l'espoir. Ce sera la mort du cinéma quand les gens n'iront plus voir des films qui traitent de sujets de société. Il y a toujours fond social dans un film".

Je suis très fier, très flatté d'être monté sur cette scène où tant de gens qui m'ont fait aimer le cinéma sont passés

Jacques Audiard
Partager la citation

L'autre prix d'interprétation féminine tricolore est celui d'Emmanuelle Bercot pour Mon roi de Maiwenn.
L'actrice est encore sous le coup de l'émotion après la cérémonie. Elle aura attendu 46 ans pour recevoir son prix , et dire qu'elle a failli refuser le rôle. Elle trouvait qu'elle n'était pas assez belle pour le rôle. Ce prix d'interprétation dans le grand amphithéâtre Lumière reste malgré tout une surprise. "On est quand même prévenu 2 heures à l'avance mais même quand j'ai entendu mon nom, je ne pouvais pas le croire", confie-t-elle. Mon roi sortira au cinéma le 21 octobre.

La récompense suprême, la Palme d'Or, a été attribuée à Jacques Audiard pour le film Dheepan. Cette histoire de réfugiés sri-lankais fuyant la guerre dans leur pays et découvrant celle d'une cité de banlieue en proie aux combats de gangs, n'a pas fait unanimité à Cannes... Acteurs inconnus, rugosité des propos et noirceur quasi jusqu'au bout : Dheepan est pourtant le nouveau grand film signé Audiard, après De rouille et d'os, Un prophète, (grand prix jury en 2008), ou plus loin Sur mes lèvres. À 63 ans, le cinéaste ajoute un nouveau trophée à son imposant palmarès. "Je suis très fier, très flatté d'être monté sur cette scène où tant de gens qui m'ont fait aimer le cinéma sont passés", a confié le réalisateur. 

La nationalité ne compte pas

Sophie Marceau considère que si les français sont en force dans le palmarès, à aucun moment la nationalité des films n'a été prise en compte. "On a été vraiment au coup de cœur, sur ce qui a été le plus abouti", a-t-elle déclaré. Dheepan de Jacques Audiard, la 10e palme d'or française de l'histoire sortira cinéma 26 août.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laissez-vous tenter Cinéma Festival de Cannes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778477491
Festival de Cannes 2015 : bilan du palmarès avec Vincent Lindon et Jacques Audiard
Festival de Cannes 2015 : bilan du palmarès avec Vincent Lindon et Jacques Audiard
REPLAY - Dimanche soir avait lieu la cérémonie de clôture du 68ème festival de Cannes. Bilan et compte rendu du palmarès commenté par Vincent Lindon, Jacques Audiard et Emmanuelle Bercot.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/festival-de-cannes-2015-bilan-du-palmares-avec-vincent-lindon-et-jacques-audiard-7778477491
2015-05-25 09:24:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/E0CnLxE5CvCl_4Wk5oPY4Q/330v220-2/online/image/2015/0524/7778475110_toute-l-emotion-de-vincent-lindon-lors-de-la-remise-des-prix-du-68e-festival-de-cannes-le-24-mai-2015.jpg