2 min de lecture Festival de Cannes

Festival de Cannes 2014 : "Party Girl", l'ovni français bien parti pour séduire la Croisette

FOCUS - "Party Girl", réalisé par trois cinéastes français, a été présenté ce jeudi matin à Cannes en ouverture de la section parallèle Un certain regard.

Angélique Litzenburger joue son propre rôle dans "Party Girl".
Angélique Litzenburger joue son propre rôle dans "Party Girl". Crédit : Pyramide Films
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron
Journaliste RTL

Une file interminable s'étendait jeudi le long du palais, devant la salle de projection de Party Girl. Le film français faisait l'ouverture de Un certain regard, sélection parallèle à la compétition officielle du festival de Cannes

Les festivaliers étaient impatients de voir cet ovni, réalisé par un trio de cinéastes français : Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis. En 2008, leur court-métrage Forbach avait déjà été primé à Cannes. Cinq ans plus tard, les réalisateurs ont à nouveau choisi la ville de Lorraine.

Une sexagénaire à la recherche du bonheur

Dans Party Girl, Angélique est une hôtesse de bar d'une soixantaine d'années au fort accent lorrain. Sa spécialité : séduire les clients pour les faire consommer au maximum

Chignon négligé, maquillage criard et bagues à tous les doigts, Angélique, toujours à la recherche du bonheur, n'a pas conscience de son âge.

À lire aussi
Le président du Festival de Cannes, Pierre Lescure Cinéma
Festival de Cannes : Anderson, Ozon, McQueen... Découvrez la "sélection officielle" 2020

Elle se dit qu'épouser Michel, un client régulier de son cabaret, touchant et amoureux, serait l'occasion de changer de vie. La party girl est mère de quatre enfants qu'elle n'a pas élevés, ni cherché à connaître. Elle regrette. Ce mariage serait l'occasion de faire une grande réunion de famille et de rencontrer sa progéniture.

Pas de glamour mais de la mélancolie

Mais on ne change pas une femme comme cela. Malgré tous ses efforts pour transformer sa vie, Angélique en revient toujours à la fête et au cabaret. 

Party Girl est inspiré de la propre vie de Samuel Theis. Le casting est composé d'acteurs amateurs. Certains font même partie de la famille du réalisateur. Angélique Litzenburger joue ainsi son propre rôle et c'est ce qui fait la force du film. Elle est touchante de sincérité en incorrigible file de la nuit. 

Contrairement à Grace de Monaco (présenté en ouverture de la compétition), Party Girl n'offre pas de glamour mais de purs moments de mélancolie et de tendresse tout aussi efficaces.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Festival de Cannes Cinéma Party Girl
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants