2 min de lecture Festival de Cannes

Festival de Cannes 2014 : "J'étais assez anxieuse de montrer ce film", confie Bérénice Bejo

RENCONTRE - Dans "The Search", Bérénice Bejo a de nouveau accepté d'être dirigée par son époux, le réalisateur Michel Hazanavicius. Le drame a été projeté mercredi en compétition à Cannes.

>
Festival de Cannes 2014 : "J'étais assez anxieuse de montrer ce film", confie Bérénice Bejo Crédit Image : AFP | Crédit Média : Fanny Bonjean | Date :
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron
et Fanny Bonjean

The Search est le troisième film que Bérénice Bejo tourne avec son mari, Michel Hazanavicius. En couple depuis 2006, le réalisateur et l'actrice se sont rencontrés sur le plateau de 0SS 117, en 2006. Ensemble, ils ont ensuite connu le succès phénoménal de The Artist

Les voici à nouveau soudés autour d'un drame sur fond de guerre de Tchétchénie. Le film a été projeté mercredi en compétition, lors du festival de Cannes. Pour la seconde fois de leur vie, Michel Hazanavicius et Bérénice Bejo concourent pour la Palme d'Or.

La guerre du côté des civils

"J’étais anxieuse car c’est un film assez dur qui parle d’un conflit qui n’intéresse plus, un peu oublié", explique Bérénice Bejo.  D’une certaine manière, Michel prend la responsabilité face aux Tchétchènes (...) Quand on montre le film pour la première fois, on se dit 'j’espère que je ne me suis pas trompée, que le public va être au rendez-vous'. Il y a ce sentiment de ne pas vouloir décevoir l’histoire." 
Dans The Search, Bérénice Bejo incarne une chargée de mission à la Commission des droits de l'homme. Elle recueille un enfant tchétchène, durement touché par le conflit. La guerre est montrée à travers un prisme humain.
"On voit surtout les civils, ce qu’ils subissent, indique l'actrice. Mais en même temps, c’est un film plein d’espoir, qui parle d’amour, de solidarité, de résilience, comment quelqu’un qui subit des atrocités peut s’en sortir."

>

Des conditions de tournage difficiles

Les conditions de tournage ont été assez difficiles, notamment à cause de la multiplicité des langues. L'un des personnages principaux, un petit garçon tchétchène ne parlait pas un mot de français. Bérénice Bejo a dû s'adapter pour créer un contact avec lui. 
"On fait des gestes. On montre des objets. On invente des petits trucs. Nous, on se faisait un petit check. Il a compris qu’on était content de le voir tous les matins, qu’il travaillait bien, que tout le monde l’aimait. On a fait attention à ce qu’il ne soit pas trop gâté parce que ce petit garçon ne vit pas à Paris. Il ne vit pas comme nous. Il a peut être une vie plus simple, plus modeste et donc il ne fallait pas le bousiller."
Outre le langage, les lieux de tournage se sont parfois révélés périlleux. L'équipe de The Search n'a pas pu réaliser les prises de vue en Tchétchénie, mais en Géorgie. 

"si ça se passait mal, on ne travaillerait plus ensemble"

À lire aussi
"Dark Phoenix", "Parasite", "Piranhas"... Découvrez les sorties ciné du 5 juin Cinéma
"Dark Phoenix", "Parasite", "Piranhas"... Découvrez les sorties ciné du 5 juin

"On tournait dans des endroits qui n’étaient pas des plateaux de cinéma, dans la montagne près du Caucase, dans des petits villages, à Tbilisi, une ville culturellement très éloignée de la France. On était entouré d’endroits très beaux et d’endroits complètement dévastés. C’est déroutant pour nous qui sommes habitués à la France."
Bérénice Bejo aurait accepté ce rôle même si Michel Hazanavicius n'avait pas été derrière la caméra. Elle confie tout de même que tourner avec le réalisateur, "est énorme". 
"Je crois que si ça se passait mal, on ne travaillerait plus ensemble. Je crois que ça serait mieux pour notre vie de couple. J’ai beaucoup d’admiration pour son travail", confie-t-elle. En plus d'être son actrice fétiche et son épouse, Bérénice Bejo est également la meilleure attachée de presse de Michel Hazanavicius. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Festival de Cannes Cinéma Bérénice Bejo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants