1 min de lecture Laissez-vous tenter

Véronique Olmi : "'Bakhita' est une rencontre qui perdure après l'écrit"

REPLAY - Avec "Bakhita", l'auteure signe l'une des grands livres de la rentrée littéraire : le destin inouï et vrai d'une petite africaine, née au Soudan à la fin du XIXe siècle.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Véronique Olmi : "'Bakhita' est une rencontre qui perdure après l'écrit" Crédit Image : GINIES / SIPA/SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Le Service Culture
Le Service Culture Journalistes RTL

Littérature

Pour cette rentrée littéraire, Véronique Olmi publie Bakhita chez Albin Michel. Le livre retrace le destin inouï et vrai d'une petite africaine, née au Soudan à la fin du XIXe siècle, enlevée à l'âge de 7 ans par des marchands d'esclaves, vendue, humiliée, martyrisée jusqu'au jour où sa vie bascule. 

Rachetée par le consul d'Italie à Khartoum, elle part à Venise où, affranchie après un procès retentissant, elle se convertit à la religion catholique et se fait religieuse au service des enfants perdus. Bakhita sera canonisée en l'an 2000 par Jean-Paul II, devenant ainsi la première sainte, africaine et noire. "Ce qui m'a bouleversé dans ce parcours hors norme c'est qu'elle avait oublié son nom (...) Elle n'avait pas de souvenirs d'enfant", explique l'auteure. 

L'auteure Véronique Olmi
L'auteure Véronique Olmi Crédit : GINIES / SIPA/SIPA

Cinéma

Rencontre avec Laura Dern (Star Wars 8) et Jeff Goldblum (Jurassic World 2) au Festival de Deauville.

Laura Dern au Festival de Deauville 2017
Laura Dern au Festival de Deauville 2017 Crédit : Jacques BENAROCH / NIVIER/SIPA

Réécouter la chronique

Exposition

À lire aussi
L'application Whisperies sur tablettes et ordinateur coronavirus
Confinement : Whisperies, l'application qui offre gratuitement 800 livres jeunesse

Le tableau iconique Impression, soleil levant de Claude Monet quitte Paris et le Musée Marmottan cette semaine pour le musée d'Art moderne du Havre, ville dans laquelle il fut créé. Dans le même temps, le musée parisien dévoile pour la première fois au public la collection particulière du peintre.

"Impression, Soleil levant" (1872) de Claude Monet
"Impression, Soleil levant" (1872) de Claude Monet Crédit : marmottan.fr
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laissez-vous tenter Littérature Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants