1 min de lecture High-tech

"Steve Jobs" : la nouvelle bande annonce montre les failles du patron d'Apple

Le très attendu biopic sur la vie du patron d'Apple vient de s'offrir une seconde bande annonce. Cette fois, l'accent est mis sur les démons de Steve Jobs, accusé de négliger sa famille et d'être trop exigeant avec ses équipes.

>
La seconde bande annonce de "Steve Jobs" de Danny Boyle Crédit Média : Universal Pictures | Date :
Martin Cadoret
Martin Cadoret

Quatre ans après sa mort en 2011, le patron d'Apple continue de fasciner les foules. Déjà incarné par Ashton Kutcher dans un film passé quasi-inaperçuSteve Jobs s'apprête à revenir à l'écran sous les traits de Michael Fassbender. Le film, réalisé par le britannique Danny Boyle (Slumdog Millionaire, Trainspotting), vient de se dévoiler à travers une seconde bande annonce.

La vidéo expose le génie visionnaire de Jobs, avant de montrer sa descente aux enfers. Il est assailli de toutes parts : critiqué pour ses "ordres contradictoires" et son comportement erratique, il est viré d'Apple. Puis, il est accusé d'être obsédé par ses produits au point d'en délaisser sa famille. Le film est ambitieux, puisqu'il va balayer une grande partie de la carrière de Steve Jobs, en se concentrant sur les lancements de trois produits iconiques du fondateur d'Apple.

Difficile de ne pas penser, en voyant ces premières images, à The Social Network, le portrait de Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook et autre figure emblématique de la Silicon Valley. Steve Jobs partage un point commun avec ce film : les deux longs métrages sont scénarisés par le brillant Aaron Sorkin. Pour vérifier si Steve Jobs tient ses promesses, rendez-vous dans les salles obscures le 6 janvier 2016.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
High-tech Technologie Apple
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants