2 min de lecture Michel Houellebecq

"Soumission" de Michel Houellebecq : 4 extraits marquants du livre

Le livre polémique de Michel Houellebecq, "Soumission", paraît ce mercredi 7 janvier aux éditions Flammarion. Sélection de 4 passages phares du livre.

Michel Houellebecq jouera dans un film avec Depardieu et Poelvoorde.
Michel Houellebecq jouera dans un film avec Depardieu et Poelvoorde. Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron
Journaliste RTL

Michel Houellebecq publie ce mercredi 7 janvier son nouveau roman déjà polémique. Soumission dresse le portrait d'une France dirigée par un parti musulman. Mohammed Ben Abbès, chef de la Fraternité musulmane, parti imaginaire, bat au 2ème tour de la présidentielle Marine Le Pen avec le soutien du PS et de l'UMP.

Sur les femmes

"Je dois être une sorte de macho approximatif ; en réalité je n'ai jamais été persuadé que ce soit une si bonne idée que les femmes puissent voter, suivre les mêmes études que les hommes, accéder aux mêmes professions etc. Enfin, on s'y est habitués, mais est-ce que c'est une bonne idée, au fond ?" explique le narrateur à la page 41.

Avant de continuer, page 82 : "Seules certaines filières seront ouvertes aux femmes. Ce qu'ils souhaiteraient au fond, c'est que la plupart des femmes, après l'école primaire, soient orientées vers des écoles d'éducation ménagère, et qu'elles se marient aussi vite que possibles."

Sur l'éducation

"La sous-population qui dispose du meilleur taux de reproduction, et qui parvient à transmettre ses valeurs, triomphe ; à leurs yeux c'est aussi simple que ça l'économie, la géopolitique même ne sont que de la poudre aux yeux : celui qui contrôle les enfants contrôle le futur, point final. Alors le seul point capital, le seul point sur lequel ils (la Fraternité musulmane, ndlr) veulent absolument avoir satisfaction, c'est l'éducation des enfants. [...] Chaque enfant français doit avoir la possibilité de bénéficier du début à la fin de sa scolarité d'un enseignement islamique.", peut-on lire page 82.

Sur la politique et l'islam

À lire aussi
Michel Houellebecq revient sur les récents événements après la parution de son livre "Soumission". légion d'honneur
Emmanuel Macron a remis la Légion d'honneur à Michel Houellebecq

À la page 116 : "Je me rendais bien compte pourtant, et depuis des années, que l'écart croissant, devenu abyssal, entre la population et ceux qui parlaient en son nom, politiciens et journalistes, devait nécessairement conduire à quelque chose de chaotique, de violent et d'imprévisible. La France, comme les autres pays d'Europe occidentale, se dirigeait depuis longtemps vers la guerre civile, c'était une évidence..."

"Et ce combat nécessaire pour l'instauration d'une nouvelle phase organique de civilisation ne pouvait plus, aujourd'hui être mené au nom du christianisme ; c'était l'islam, religion sœur, plus récente, plus simple et plus vraie", peut-on lire page 275.

Sur François Bayrou

"Le vieux politicien béarnais, battu dans pratiquement toutes les élections auxquelles il s'était présenté depuis une trentaine d'années, s'employait à cultiver une image de hauteur, avec la complicité de différents magazines ; c'est-à-dire qu'il se faisait régulièrement photographier, appuyé sur un bâton de berger, vêtu d'une pèlerine à la Justin Bridou dans un paysage mixte de prairies et de champs cultivés en général dans le Labourd.", décrit Michel Houellebecq page 151.

"Ce qui est extraordinaire chez Bayrou, ce qui le rend irremplaçable, poursuivit Tanneyr avec enthousiasme, c'est qu'il est parfaitement stupide, son projet politique s'est toujours limité à son propre désir d'accéder par n'importe quel moyen à la magistrature suprême, comme on dit; il n'a jamais eu, ni même feint d'avoir la moindre idée personnelle; à ce point, c'est tout de même assez rare. ça en fait l'homme politique idéal pour incarner la notion d'humanisme, d'autant qu'il se prend pour Henri IV, et pour un grand pacificateur du dialogue interreligieux ; il jouit d'ailleurs d'une excellente cote auprès de l'électorat catholique, que sa bêtise rassure." Page 152.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Michel Houellebecq Livres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants