2 min de lecture Stéphane Bern

Pierre Lemaitre : "À l'origine, je ne pensais pas faire une trilogie"

L'écrivain, Prix Goncourt 2013, est de retour avec "Miroir de nos peines", troisième tome des "Enfants du désastre". Il en profite pour nous livrer quelques unes de ses réflexions sur l'actualité.

A la bonne heure - Stéphane Bern À la Bonne Heure ! Stéphane Bern iTunes RSS
>
Pierre Lemaitre à propos de "l'affaire Matzneff" Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
David Buron

En 2013, lorsqu'il publie Au revoir là-haut, Pierre Lemaitre ne se doute pas que ce roman va changer sa vie d’écrivain. Un prix Goncourt, une adaptation à succès au cinéma et un deuxième tome plus tard, le revoici avec Miroirs de nos peines (Albin Michel), la conclusion des "Enfants du désastre", formidable trilogie ayant pour toile de fond la période de l'entre-deux-guerre.

Finalement (heureusement même !), Pierre Lemaitre n'a pas réussi à se séparer de ses personnages et, tel Balzac,il a pris des protagonistes secondaires des premiers tomes pour en faire les héros de ce nouvel opus. Il est donc ici question de Louise, Mr Jules, Raoul, Gabriel et quelques autres, des Français ordinaires plongés dans le grand marasme de la débâcle de juin 1940. Un épisode fascinant de notre histoire (des millions de gens jetés sur les routes) durant lequel, explique Pierre Lemaitre, "le pire et le meilleur de l'homme s'est révélé".

Après avoir mis en scène essentiellement des hommes dans Au revoir là-haut, plutôt des femmes dans Couleur de l'incendie, ce sont des couples qui sont à l'honneur dans Miroir de nos peines. Des histoires de couples déchirantes, où, comme toujours chez Pierre Lemaitre, la petite et la grande histoire se mêlent pour notre plus grand bonheur de lecteur !

Miroir de nos peines
Miroir de nos peines Crédit : Albin Michel

"Avril 1940. Louise, 30 ans, court, nue, sur le boulevard du Montparnasse. Pour comprendre la scène tragique qu’elle vient de vivre, elle devra plonger dans la folie d’une période sans équivalent dans l’histoire où la France toute entière, saisie par la panique, sombre dans le chaos, faisant émerger les héros et les salauds, les menteurs et les lâches... Et quelques hommes de bonne volonté".

"Il fallait toute la verve et la générosité d’un chroniqueur hors pair des passions françaises pour saisir la grandeur et la décadence d’un peuple broyé par les circonstances.
Secret de famille, grands personnages, puissance du récit, rebondissements, burlesque et tragique… Le talent de Pierre Lemaitre, prix Goncourt pour Au revoir là-haut,
 est ici à son sommet."

Stéphane Bern et ses chroniqueurs

À lire aussi
Albert UDerzo à Neuilly-sur-Seine, le 10 octobre 2013. Divertissement
Anne Goscinny rend hommage à Uderzo : "Astérix c'est avant tout une histoire d'amitié"

Ce matin, Stéphane Bern est accompagné par : Marc Giraud, Sandrine Sarroche et Patrice Carmouze !

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Stéphane Bern Vidéo Pierre Lemaitre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants