1 min de lecture François mitterrand

Mille lettres de François Mitterrand à Anne Pingeot publiées dans un livre

"Lettres à Anne" paraîtra le 13 octobre. Le livre dévoile l'intimité de la liaison entre l'ancien président socialiste, qui aurait eu 100 ans le 26 octobre prochain, et sa maîtresse Anne Pingeot.

François Mitterrand le 6 mars 1995 à Jarnac
François Mitterrand le 6 mars 1995 à Jarnac Crédit : AFP / Archives, Derrick Ceyrac
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

1.218 lettres pour 100 ans d'existence, dont 14 passés à l'Élysée. C'est par un livre, Lettres à Anne, que l'amour caché de François Mitterrand, Anne Pingeot, rendra hommage à celui qu'elle appelait "Cecchino" ("Petit François" en italien, ndlr). Dissimulée dans le secret de l'Élysée pendant les deux septennats Mitterrand, Anne Pingeot préfère toutefois rester, une nouvelle fois, dans la discrétion, en laissant à l'éditeur Gallimard le soin de ne pas l'associer directement à ces lettres et d'assurer la promotion de l'ouvrage. 

C'est tout de même grâce à elle que Lettres à Anne dévoile, vingt ans après la mort de l'ancien président, plus d'un millier de lettres issues de leur correspondance amoureuse, de 1962 à 1995. Selon Le Figaro, qui analyse l'ouvrage, la mère de Mazarine, aurait éprouvé la légitimité de s'exprimer après le décès de l'épouse de François Mitterrand, Danielle, en 2011. Une disparition qui l'aurait autorisée à dévoiler cette correspondance dans le respect de chacun. 

Les responsables politiques ne pourront plus avoir de vie privée.

Dominique Bertinotti, ancienne ministre déléguée à la Famille
Partager la citation

Les Lettres à Anne permettent de découvrir un Mitterrand amoureux fou de son amante, qu'il identifie comme "la chance de sa vie" dans une lettre datant de trois mois avant son décès. François Mitterrand se révèle également, à travers ces échanges, comme un amoureux des belles lettres et de la poésie, puisque certains de ses écrits sont des poèmes. Une manière de découvrir un nouveau visage à celui qui fut résident de l'Élysée de 1981 à 1995. Cette nouvelle publication n'est pas pour déplaire à certains proches de François Mitterrand, qui "n'aurait pas été contre" ce livre, selon l'avocat Roland Dumas. 

Mais certains ne sont pas de cet avis. Pour l'ancienne ministre Dominique Bertinotti, cet ouvrage est symptomatique "d'une société inquiétante, redoutable, dans laquelle les responsables politiques ne pourront plus avoir de vie privée".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François mitterrand Politique Lettres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants