3 min de lecture Laissez-vous tenter

Michel Bussi : "Je refuse de me cacher derrière mes personnages"

INTERVIEW - L'auteur de polars Michel Bussi fait partie du club très fermé des millionnaires en nombre de livres vendus. Son livre "Le temps est assassin" est déjà un des best-sellers de l'année.

Laissez-vous Tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Entretien avec Michel Bussi, partie 1 Crédit Image : EFE/SIPA | Durée : | Date :
La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut et Capucine Trollion

Michel Bussi est entré en 2015 dans le club très fermé des millionnaires en nombre de livres vendus aux côtés de Guillaume Musso et de Marc Levy. Son dernier polar, Le temps est assassin publié aux Presses de la Cité est déjà l'un des best-sellers de l'année. Quel est donc la recette de son succès ? "Je crois qu'il n'y a pas de recette pour un best-seller. On est toujours surpris par le succès. Il se trouve que maintenant le public a rencontré ce que j'écris", explique l'auteur. L'auteur possède aussi un profil inédit car, tout en étant devenu l'un des maîtres du polar, il est aussi professeur d'université à Rouen, spécialiste de la géographie électorale. "J'entretiens des relations professionnelles avec des collègues qui me lisent et non. Cela se fait assez naturellement", poursuit Michel Bussi.

Alors que découvre-t-on dans Le temps est assassin ? Un décor superbe et de saison puisqu'il s'agit de la Corse l'été, plus exactement le temps de deux étés, à 27 ans de distance. Le premier en 1989, une adolescente Clotilde, est la seule rescapée de l'accident de la route qui coûte la vie à ses parents et à son frère. 27 ans plus tard donc, en 2016, Clotilde revient pour la première fois en Corse, pensant exorciser son passé douloureux. C'est tout le contraire qui se produit, Clotilde reçoit une lettre signée de sa mère, ça ne fait aucun doute, c'est bien son écriture

Comment une morte peut se manifester ainsi 27 ans après ? Et nous, faibles lecteurs, comment pouvons-nous lâcher cette histoire après un début pareil ? "Je ne crois pas aux fantômes, la promesse que je fais à la fin de mes romans c'est une fin rationnelle. Mais, forcément le jeu c'est de cacher cette explication rationnelle jusqu'au dernier moment", résume Michel Bussi. L'auteur parvient d'ailleurs à trouver un pitch d'un roman en 15 minutes ! 

Une intrigue sur les terres de Corse,

À lire aussi
Vanille chante ''Suivre le Soleil'' dans les Grosses Têtes Fête de la musique
Fête de la musique 2019 : Black M, Marc Lavoine, Vanille... Découvrez le programme de RTL

La plupart des polars de Michel Bussi se déroulent en Normandie, où l'auteur habite. Cependant, Le temps est assassin se déroule en Corse. "La Corse n'était pas mon premier choix. Quand j'écris un roman, j'imagine des images et là, j'ai pensé à une voiture qui tombe dans le vide dans une voiture paradisiaque", explique l'auteur. Côté pile : le soleil et la mer turquoise et sur le côté face, on a l'angoisse. L'action se déroule l'été, mais cette période peut avoir des ressorts psychologiques assez fin. "Je voulais aussi travailler sur la Corse à la fois pour les beaux stéréotypes comme le sens de la famille et de l'honneur. On n'est pas dans une série mafieuse, mais j'ai tenu à rester dans une intrigue familiale", résume l'auteur, dont le grand-père est Corse.

L'accident et la perte des parents sont récurrents dans les romans : " C'est peut-être, car c'est l'une de mes obsessions ou l'un des thèmes inépuisables. Cela peut parler à tous, car il est très rare de ne pas avoir de non-dit dans une famille". Michel Bussi a aussi perdu son père, mais il refuse d'expliquer que cette perte a un lien dans les trames de ses œuvres. "Je refuse de me cacher derrière mes personnages. J'essaye en permanence de m'effacer".

Le succès de Michel Bussi est tel qu'il est aujourd'hui est le 3e auteur le plus lu de France avec Guillaume Musso et Marc Levy. Pourtant, il n'a pas abandonné sa carrière d'universitaire et de chercheur. Comment concilier ses deux vies professionnelles ? "Je l'ai toujours fait depuis mon enfance. Peut-être qu'un jour je devrais choisir, mais pour le moment c'est une passion qui permet de détourner la vie", confie l'auteur. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laissez-vous tenter Littérature Invite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783923903
Michel Bussi : "Je refuse de me cacher derrière mes personnages"
Michel Bussi : "Je refuse de me cacher derrière mes personnages"
INTERVIEW - L'auteur de polars Michel Bussi fait partie du club très fermé des millionnaires en nombre de livres vendus. Son livre "Le temps est assassin" est déjà un des best-sellers de l'année.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/michel-bussi-je-refuse-de-me-cacher-derriere-mes-personnages-7783923903
2016-07-01 09:41:36
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QtP6t9CfCuNfuwQwrz8blA/330v220-2/online/image/2016/0701/7783925103_michel-bussi.jpg