2 min de lecture Littérature

"Lettres à Anne", quand François Mitterrand déclarait son amour à Anne Pingeot

Jeudi 13 octobre, la correspondance amoureuse de François Mitterrand adressée à Anne Pingeot sera publiée chez Gallimard.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
"Lettres à Anne", quand François Mitterrand déclarait son amour à sa maîtresse Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Bernard Lehut | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut Journaliste RTL

Gallimard publie le 13 octobre Lettres à Anne et Journal pour Anne. La correspondance amoureuse de François Mitterrand adressée à Anne Pingeot en 1.700 pages. Jean-Loup Champion, un ami d'Anne Pingeot, est l'homme par qui tout est arrivé. Spécialiste comme elle de l'histoire de la sculpture, ils ont écrit plusieurs livres ensemble. Il est également éditeur d'art chez Gallimard, précision qui a son importance. "Il y a un an je déjeunais chez elle, et après avoir mangé, elle m'a montré ces documents extraordinaires. Elle a sorti des cartons à chaussures pleins de ces 1.218 lettres et ce journal illustré par François Mitterrand formé d'une vingtaine de blocs de correspondances (...) Quand je suis sorti de chez elle, j'ai couru chez Antoine Gallimard pour lui parler de cette affaire. Il a été immédiatement enthousiaste", raconte Jean-Loup Champion.

Ces lettres et le journal de François Mitterrand sont d'incontestables documents pour les historiens. D'un strict point de vue littéraire, quels que soient l'opinion que l'on a de Mitterrand, l'homme politique et le jugement moral que l'on porte sur la relation clandestine et non-exclusive, rappelons-le, de l'ancien président avec Anne Pingeot, force est d'admettre que la qualité du style, l'étendue de la culture, l'élévation du propos que l'on découvre sous la plume de Mitterrand impressionnent. On cherche, en vain, l'homme politique qui serait capable aujourd'hui de s'exprimer de la sorte.

Si vous prenez un jour le chemin qui va vers moi, la mort seule m'arrachera de vous.

François Mitterrand à Anne Pingeot
Partager la citation

Lettre du 3 mai 1964, à l'heure des premiers serments : "Si vous prenez un jour le chemin qui va vers moi, la mort seule m'arrachera de vous." L'amour, d'abord platonique, prend chair et apparaissent les envolées sensuelles : "J'aime ton plaisir qui surgit du volcan de nos corps." Janvier 1975, naissance de Mazarine : "Mazarine chérie, j'écris pour la première fois ce nom, je suis intimidé... Anne est ta maman, tu verras qu'on ne pouvait pas choisir mieux, toi et moi." Une correspondance qui aura duré 33 ans à un rythme qui évoluera au fil des années bien sûr mais qui jamais, comme leur passion, ne se tarira : "Tu as été ma chance de vie. Comment ne pas t'aimer davantage ?" 

Ainsi se termine la dernière lettre de François Mitterrand, 3 mois avant sa mort. D'un point de vue plus concret, les revenus générés par la vente des deux livres iront "aux héritiers de l'écrivain, donc Anne Pingeot n'a aucun droit, elle la possède, elle en est la destinatrice mais ce n'est pas elle qui bénéficiera de ce livre, ce sont les trois enfants de François Mitterrand", conclut Jean-Loup Champion.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature François mitterrand Mazarine Pingeot
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785202171
"Lettres à Anne", quand François Mitterrand déclarait son amour à Anne Pingeot
"Lettres à Anne", quand François Mitterrand déclarait son amour à Anne Pingeot
Jeudi 13 octobre, la correspondance amoureuse de François Mitterrand adressée à Anne Pingeot sera publiée chez Gallimard.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/lettres-a-anne-quand-francois-mitterrand-declarait-son-amour-a-sa-maitresse-7785202171
2016-10-10 09:56:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/RTaNJMLDNx62Ko0FSeH8xg/330v220-2/online/image/2016/1006/7785146219_anne-pingeot-au-cote-de-sa-fille-mazarine-lors-des-funerailles-de-francois-mitterrand-en-1996.jpg