2 min de lecture Culture-loisirs

Letizia d'Espagne, une princesse mal-aimée

PORTRAIT - Peu appréciée des monarchistes, soupçonnée d'anorexie et d'avoir avorté, la future reine, Letizia Ortiz, peine à devenir une figure populaire en Espagne.

Comme Kate Middleton, Letizia Ortiz est soupçonnée d'anorexie.
Comme Kate Middleton, Letizia Ortiz est soupçonnée d'anorexie.
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron
Journaliste RTL

Letizia Ortiz ne semble pas jouir de la même aura que sa consœur britannique, Kate Middleton. L'épouse du prince Felipe, futur roi d'Espagne après l'abdication de Juan Carlos, souffre de nombreuses polémiques.

Les monarchistes ont vu d'un mauvais œil l'arrivée de cette roturière au sein de la famille royale. Dès son mariage en 2004, un site anti-Letizia s'ouvrait. Ses détracteurs n'ont pas apprécié le profil de cette journaliste divorcée - elle a été mariée civilement à un professeur.

Le mariage de Letizia et Felipe a eu lieu en mai 2004.
Le mariage de Letizia et Felipe a eu lieu en mai 2004.

Ils ne digèrent pas non plus les origines de la princesse. Comme Kate Middleton, elle est née roturière en 1972, fille d'un journaliste et d'une infirmière syndicaliste, petite-fille de chauffeur de taxi.

Des rapports compliqués avec la famille royale

Ses origines simples et son fort tempérament auraient également compliqué ses rapports avec les membres de la famille royale. Dans une récente édition du Vanity Fair espagnol, un proche l'accusait de vouloir la démission du roi Juan Carlos.

À lire aussi
Philippe Bouvard
Les conflits de générations

À cela s'ajoutent des rumeurs négatives à n'en plus finir. Son cousin, David Rocasolano, publiait en avril 2013 un livre à charge contre Letizia, Adios Princesa. Il affirmait que sa cousine avait subi un avortement juste avant de rencontrer le prince.

Cette annonce, vrai ou fausse, a achevé d'agacer les conservateurs catholiques espagnols. Tout au long de son récit, il dresse le portrait d'une femme paranoïaque et obsédée par son image. 

Un rôle au second plan pénalisant

À son arrivée dans la famille royale, Letizia est priée de se glisser dans le moule de l'épouse discrète et attentive. Malgré ses efforts, elle peine à conquérir le cœur des Espagnols, du moins dans les premières années. Le peuple lui reproche d'être distante et froide. Ce rôle au second plan lui aurait causé du tort.
"Letizia s'est toujours comportée de manière très discrète, restant toujours au second plan. Il est possible que cela lui ait enlevé une partie de sa spontanéité et l'ait éloignée de la population", analysait récemment Jose Miguel de Elias, directeur de l'institut de sondage Sigma Dos, auprès de l'AFP. 

Cette image changera après le suicide de sa sœur Erika, à l'âge de 31 ans, en 2007. À la sortie de l'enterrement, Letizia, enceinte, est en larmes, soutenue par Felipe. Les Espagnols sont émus et la princesse, mieux acceptée.

La soeur de Letizia, Erika, s'est suicidée en 2007.
La soeur de Letizia, Erika, s'est suicidée en 2007.

Quatre espagnols sur dix la voient reine

De leur union naissent deux filles, Leonor, en octobre 2005, et Sofia, en avril 2007. La famille essaye de garder un lien avec le monde. Le prince et sa femme accompagnent autant qu'ils le peuvent leurs enfants à l'école, sortent au cinéma ou s'offrent des séjours loin des obligations. Cette vie "normale" a séduit les Espagnols.

Letizia reste très scrutée par la presse et le peuple qui la soupçonnent d'être anorexique. Comme Kate Middleton, l'ex-journaliste affiche, en effet, une extrême maigreur depuis la prise de ses fonctions royales.

Letizia Ortiz en 2011.
Letizia Ortiz en 2011. Crédit : AFP

La reine d'Espagne doit encore faire ses preuves. Selon un sondage de mai 2014, publié par l'AFP, 53% des Espagnols estiment que Letizia Ortiz a répondu à leur attentes. Selon une enquête de 2012, quatre Espagnols sur dix la voyaient prête à devenir reine. Ils devront désormais s'y faire. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Culture-loisirs Espagne International
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants