1 min de lecture Les Grosses Têtes

Les Grosses Têtes de l'été : Jacques Attali et François de Closets

Jacques Attali et François de Closets ont été les invités d'honneur de Philippe Bouvard et de ses Sociétaires : Jacques Mailhot, Bernard Mabille, Philippe Chevallier, Princess Erika, Jacques Balutin, Jean-Jacques Peroni et Mylène Demongeot.

Philippe Bouvard Les Grosses Têtes de Philippe Bouvard Philippe Bouvard
>
Le best of de Jacques Attali Crédit Image : Elodie Grégoire | Durée : | Date :
La page de l'émission
Philippe Bouvard
Philippe Bouvard

Jacques Attali

Le 17 décembre 2013, les Grosses Têtes recevaient Jacques Attali pour son livre Histoire de la modernité, paru en octobre 2013 chez Robert Laffont.


Les Sociétaires
Jacques Mailhot, Bernard Mabille, Philippe Chevallier, Princess Erika et Jacques Balutin.


Le coup de sang
Philippe Chevallier : "La traçabilité de mon beau-frère".

Jacques Attali, l'ancien conseillé de François Mitterrand
Jacques Attali, l'ancien conseillé de François Mitterrand Crédit : Lionel Bonaventure - AFP

François de Closets

Le 13 septembre 2013, les Grosses Têtes recevaient François de Closets pour son livre Maintenant ou jamais. Une dernière chance pour la France, paru le 4 septembre 2013 aux éditions Fayard.

À lire aussi
Laurent Ruquier dans "Les Grosses Têtes" Les Grosses Têtes
La dyslexie des doigts de Laurent Ruquier


Les Sociétaires
Jean-Jacques Peroni, Jacques Mailhot, Bernard Mabille, Philippe Chevallier et Mylène Demongeot.


Le coup de sang
Jean-Jacques Peroni : "Statistiques".

François de Closets, le très actif journaliste et écrivain
François de Closets, le très actif journaliste et écrivain Crédit : dailymotion
RTL vous recommande
Lire la suite
Les Grosses Têtes Culture Arts et spectacles
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants