1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. François-Henri Désérable publie "Un certain M. Piekielny", un hommage à Romain Gary
1 min de lecture

François-Henri Désérable publie "Un certain M. Piekielny", un hommage à Romain Gary

RENCONTRE - Le nouveau roman de François-Henri Désérable, "Un certain M. Piekielny" est une des pépites de la rentrée littéraire.

L'auteur François-Henri Désérable
L'auteur François-Henri Désérable
Crédit : JOEL SAGET / AFP
François-Henri Désérable publie "Un certain M. Piekielny", un hommage à Romain Gary
04:21
Bernard Lehut

Un certain M. Piekielny de François-Henri Désérable est une pépite, un roman au charme irrésistible. Tout part d'un voyage de Désérable à Vilnius, la capitale de la Lituanie où il se souvient que Romain Gary, unanimement reconnu aujourd'hui comme l'un de nos grands écrivains, a grandi avant-Guerre. Romain Gary raconte dans son livre le plus célèbre, La Promesse de l'aube, qu'il avait promis à son voisin d'enfance, un certain M. Piekielny, de parler de lui à tous les grands de ce monde qu'il rencontrerait une fois devenu célèbre. Promesse tenue, prétend Gary !

François-Henri Désérable mène alors l'enquête : qui était ce M. Piekielny et que lui est-il arrivé ? Et c'est passionnant, non seulement parce que l'on a envie de connaître la clé de cette énigme mais aussi parce que l'enquête de François-Henri Désérable est l'occasion pour lui d'évoquer le sort tragique des Juifs de Vilnius massacrés pendant la guerre.

"Lorsqu'on va à Vilnius, qu'on appelait la Jérusalem de Lituanie, on se rend compte que tout a disparu. Il y avait 600 synagogues avant 1940, il en reste une aujourd'hui. Ce qui est très émouvant, c'est que dans certaines rues, on voit les traces du passé juif de la ville", explique l'auteur.

Un hommage à Romain Gary

Au fil de son enquête et faute de preuves, le doute s'insinue chez François-Henri Désérable. M. Piekielny a-t-il seulement existé ? On connaît la propension de Romain Gary à travestir la vérité ? Alors le jeune écrivain revisite la vie et l'œuvre de son aîné.

À lire aussi

"Ce M. Piekielny est surtout un fil rouge aussi pour parler de mon rapport à Romain Gary et lui rendre hommage (...) On peut admirer à la fois l'homme et l'écrivain", confie François-Henri Désérable. Et contaminé sans doute par Romain Gary, l'auteur se raconte lui aussi dans son roman, se met en scène au fil de ses recherches sur M. Piekielny. Il le fait avec autodérision et humour, donnant ainsi un charme définitif à son livre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/