2 min de lecture Charlie Hebdo

"Charlie Hebdo" : Charb répond aux critiques dans un livre posthume

Le directeur de "Charlie Hebdo", tué dans les attentats du 7 janvier, avait écrit un livre pour mettre fin aux accusations d'islamophobie qui pesaient sur la rédaction de l'hebdomadaire.

Charb en 2012, à la rédaction de "Charlie Hebdo"
Charb en 2012, à la rédaction de "Charlie Hebdo" Crédit : FRED DUFOUR / AFP
Martin Cadoret
Martin Cadoret

Avec Lettre ouverte aux escrocs de l'islamophobie qui font le jeu des racistespublié aux éditions Les Echappés, Charb voulait répondre aux critiques adressées à Charlie Hebdo. Le journal satirique avait souvent été accusé d'islamophobie, notamment pour la publication de ses caricatures de Mahomet. Le livre paraît le 16 avril mais L'Obs en publie déjà des extraits sur son site internet. Le directeur de la publication de Charlie Hebdo, tué avec une partie de la rédaction lors des attentats du 7 janvier, ne mâche pas ses mots contre "les gros malins qui redécoupent les dessins de Charlie Hebdo pour en mutiler le sens".

Il accuse d'abord "Nicolas Sarkozy et son débat sur l'identité nationale" d'avoir "libéré la parole raciste". Il pointe du doigt les "militants communautaristes qui essaient d'imposer aux autorités judiciaires et politiques la notion d''islamophobie'" alors que le problème est, selon lui, le "discours des racistes", qui désignent "comme responsables de tous les maux" les "étrangers ou Français d'origine étrangère".

C'est parce que les médias ont décidé que la republication des caricatures de Mahomet ne pouvait que déclencher la fureur des musulmans qu'elle a déclenché la colère de quelques associations musulmanes

Charb, dans son livre posthume
Partager la citation

Pourtant Charb, de son vrai nom Stéphane Charbonnier, concède qu'"avoir peur de l'islam est sans doute crétin, absurde [...] mais ce n'est pas un délit". Pour lui, le "problème" n'est pas le Coran ou la Bible mais "le fidèle qui lit le Coran ou la Bible comme on lit la notice de montage d'une étagère Ikea".

Charb accuse aussi les médias. "C'est parce que les médias ont décidé que la republication des caricatures de Mahomet ne pouvait que déclencher la fureur des musulmans qu'elle a déclenché la colère de quelques associations musulmanes", écrivait-il. Il note d'ailleurs que "le prophète des musulmans a été dessiné dans Charlie Hebdo bien avant cette affaire" sans que cela ne défraye la chronique. Le dessin le plus médiatisé, représentant Mahomet coiffé d'une bombe, pouvait aussi "dénoncer l'instrumentalisation de la religion par des terroristes". Pour Charb, cette interprétation "intéressait moins les médias, dans la mesure où elle n'était pas sulfureuse et, donc, pas vendeuse."

À lire aussi
Cabu à Paris, le 15 septembre 2006. Charlie Hebdo
Cabu : une "Duduchothèque" ouvre à Châlons-en-Champagne en hommage au dessinateur

Pour lui, l'humour est compatible avec l'islam, et dire le contraire serait "de la discrimination" : "Il serait temps d'en finir avec ce paternalisme dégueulasse de l'intellectuel bourgeois blanc de gauche qui cherche à exister auprès de pauvres malheureux sous-éduqués".

À Charlie Hebdo, on voudrait avoir en face de nous des gens prêts à débattre

Charb, sur France 24 en septembre 2014
Partager la citation

Le dessinateur défendait depuis longtemps le droit à se moquer de tout et de tout le monde, notamment dans une tribune publiée dans Le Monde en 2013, mais aussi dans les deux tomes des Fatwas de Charb - Petit traité d'intolérance. Selon lui, la démocratie se nourrit aussi de l'intolérance des autres, c'est à dire de la pluralité des points de vue. 

"La tolérance, c'est aussi le mépris : 'Je tolère, je regarde ailleurs'. À Charlie Hebdo, on voudrait avoir en face de nous des gens prêts à débattre et ça se fait de plus en plus rare parce que la bien-pensance voudrait que tout le monde s'ignore, et on appelle ça de la tolérance", expliquait-il sur France 24 en septembre 2014.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Charlie Hebdo Charb Islam
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7777375023
"Charlie Hebdo" : Charb répond aux critiques dans un livre posthume
"Charlie Hebdo" : Charb répond aux critiques dans un livre posthume
Le directeur de "Charlie Hebdo", tué dans les attentats du 7 janvier, avait écrit un livre pour mettre fin aux accusations d'islamophobie qui pesaient sur la rédaction de l'hebdomadaire.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/charlie-hebdo-charb-repond-aux-critiques-dans-un-livre-posthume-7777375023
2015-04-15 13:21:39
https://cdn-media.rtl.fr/cache/XiJoOkV2cjaLa5DpSdsVIw/330v220-2/online/image/2015/0415/7777375262_charb-en-2012-a-la-redaction-de-charlie-hebdo.jpg