1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Les réseaux sociaux crucifient la PDG de l'INA pour sa note de taxi
2 min de lecture

Les réseaux sociaux crucifient la PDG de l'INA pour sa note de taxi

CLICS À LA UNE - 40.915 euros en 10 mois. Les frais de taxi d'Agnès Saal, présidente de l'INA, ulcèrent les internautes.

La PDG de l'INA Agnès Saal le 31 juillet 2014 dans son bureau à Bry-sur-Marne
La PDG de l'INA Agnès Saal le 31 juillet 2014 dans son bureau à Bry-sur-Marne
Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
Les réseaux sociaux crucifient la PDG de l'INA pour sa note de taxi
04:51
Les réseaux sociaux crucifient la PDG de l'INA pour sa note de taxi
04:53
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Le sujet qui a fait énormément parlé ce lundi 27 avril sur les réseaux sociaux : une note de taxi particulièrement salée. 40.915 euros pour être précis. 7.000 pour l'abonnement et 32.000 pour les déplacements. C'est la note de taxi pour 10 mois d'Agnès Saal, l'actuelle présidente de l'institut national de l'audiovisuel (INA), institution publique chargée notamment de veiller sur les archives de la télé et de la radio. Une information révélée ce matin par nos confrères du Figaro. Gordon ironise sur Twitter : "Je sais maintenant pourquoi on trouve jamais de taxi dans Paris, ils font tous la queue au domicile de @AgnesSaal."

Mais attention, il y a des détails savoureux et une ligne de défense imparable. Par exemple, 6.700 euros de taxi sont imputable à son fils. "Une maladresse", reconnait Agnès Saal qui a annoncé avoir immédiatement remboursé ces frais. Ariane note : "6.700 euros de taxis pour le fils d'Agnès Saal = une course à 18 euros par jour, 365 jours par an #Olé". Baptiste lui est allé fouiller dans la biographie de la présidente pour trouver une pépite : "Agnès Saal a fait l'ENA, promotion Solidarité, cruelle ironie." Agnès Saal ne prend seulement le taxi que lorsque sa voiture de fonction et son chauffeur ne peuvent être là. "Je ne peux pas le faire travailler 12 à 15 heures par jour ni les week-ends, a-t-elle expliqué. J’ai également un abonnement aux taxis G7, car je n’ai pas de permis de conduire. Ce dispositif avait déjà existé avant mon arrivée et je l’ai repris". Elle s'est engagée à rembourser les 2/3 ou les 3/4 de la note totale et a aussi lancé une enquête interne pour découvrir qui est le corbeau qui l'a dénoncé...

Google et Facebook aident les recherches au Népal

Lorsqu'un catastrophe se produit, les réseaux sociaux comme Twitter et Facebook se transforment en caisse de résonance émotionnelle où chacun commente l'actualité, envoie des messages de soutien ou des messages polémiques. Cette fois-ci, alors que le Népal a été touché par un violent séisme, les réseaux sociaux ont décidé de se transformer en outils pratiques.

Le célèbre moteur de recherche Google a ressuscité un outil : le "Google Person Finder" que le géant américain avait déjà utilisé en Haïti en 2010. Chaque nom entré dans cette base, qui compte un peu plus de 6.000 noms, renvoie vers une fiche avec une photo, une adresse, et des informations sur le statut de ces personnes. Comme près de 2/3 des Népalais ne disposent pas d'accès à Internet le service est aussi accessible par SMS. Des annonces sont aussi passées par Twitter et, sur Facebook, l'outil de "Contrôle d'absence de danger" permet de prévenir ses proches en quelques clics si l'on est dans un lieu sûr ou non.

Johnny Hallyday

À lire aussi

Johnny Hallyday vient de transformer ses fans sur Twitter en véritables programmateurs pour un prochain concert aux Arènes de Nîmes le 2 juillet. Les twittos vont pouvoir voter entre ces 4 chansons directement sur le réseaux social qui a concocté un tweet en forme de sondage pour l'occasionSang pour sang, J'ai pleuré ma guitare, Si j'étais charpentier, Je te promets. Pour l'instant, c'est J'ai pleuré ma guitare qui domine avec 40% des voix suivi par Je te promets.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/