1 min de lecture Sciences

La solution pour s'enlever une chanson obsédante de la tête

Parfois, une chanson est tellement accrocheuse qu'elle reste dans la tête pendant des heures, même si sa mélodie nous est insupportable. Les scientifiques ont pourtant trouvé un moyen simple pour éviter ce désagrément.

En Grande-Bretagne, des jeunes gens font la fête avec un casque sur les oreilles
En Grande-Bretagne, des jeunes gens font la fête avec un casque sur les oreilles Crédit : JUSTIN TALLIS / AFP
Martin Cadoret
Martin Cadoret

De Ça fait rire les oiseaux, de La compagnie créole à Life is Life du groupe Opus, certaines chansons sont impossibles à s'enlever de la tête. Heureusement, un article publié dans le Quarterly Journal of Experimental Psychology s'intéresse sérieusement à la manière de supprimer une mélodie trop obsédante. Il suffirait de... mâcher du chewing-gum ! La mastication - d'un chewing-gum ou même d'un bâton de cannelle - permet justement d'agir sur la partie du cerveau responsable du souvenir involontaire de la musique. Il y a donc un lien entre activité motrice et activité psychologique.

Pour parvenir à ces résultats, les scientifiques de l'université de Reading ont joué le morceau Play Hard de David Guetta à 44 auditeurs, répartis en deux groupes : une partie mâchait un chewing-gum après avoir écouté le morceau, une autre n'en avait pas. À chaque occurrence de la mélodie dans la tête des participants à la fin de la musique, ceux ci devaient taper sur la touche "q" d'un clavier d'ordinateur.

>
David Guetta - Play Hard ft. Ne-Yo, Akon (Official Video)

Pour confirmer le résultat, il ont également répété l'expérience avec le morceau Payphone de Maroon 5, avec un seul changement. Un groupe supplémentaire était chargé de taper continuellement avec son index sur la table. Avec cette nouveauté, les chercheurs voulaient vérifier que le responsable de l'oubli de la mélodie était bien l'acte de mâcher, et non pas une quelconque activité motrice.

Finalement, ils se sont aperçus que le groupe avec chewing-gum oubliait plus facilement la chanson obsédante. Tapoter machinalement sur une table est également efficace, mais un peu moins que de mâcher. L'expérience peut paraître futile, mais elle pourrait avoir des applications dans le domaine de la psychologie, notamment pour éviter les pensées intrusives ou les troubles obsessionnels, comme l'explique Science et vie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sciences Musique David Guetta
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants