2 min de lecture High-tech

Facebook Messenger est désormais un moyen de paiement à part entière

La dernière mise à jour de la messagerie instantanée permet d'effectuer des achats sans quitter l'interface de l'application par l'intermédiaire des chatbots.

Facebook ouvre l'ère des Bots
Facebook ouvre l'ère des Bots Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
et AFP

Vous n'aurez désormais plus besoin de quitter la messagerie de Facebook pour régler un achat en ligne. Quelques semaines après avoir franchi la barre du milliard d'utilisateurs, Facebook Messenger va être mis à jour pour autoriser le paiement direct sur l'application par le biais des chatbots, des programmes informatiques réalisant des tâches automatisées capables de simuler une conversation avec un humain grâce à l'intelligence artificielle. 

"Nous donnons le coup d'envoi des messages avec paiement qui vont permettre aux entreprises de vendre leurs produits et leurs services directement aux consommateurs dans Messenger", a indiqué Facebook dans un communiqué lundi 12 septembre. "Les clients pourront passer à la caisse en quelques clics faciles, sans avoir à quitter l'appli Messenger".

Les utilisateurs pourront ainsi effectuer des achats directement dans l'interface de la messagerie, sans être redirigés vers un site marchand. Concrètement, ils n'auront qu'à converser avec un chatbot pour commander un taxi, réserver une table au restaurant, un billet d'avion, acheter un vêtement ou un autre bien. Grâce aux capacités de l'intelligence artificielle, le programme informatique générera des réponses automatiques qui le guideront jusqu'à son paiement dans la fenêtre de conversation.

Facebook veut s'imposer dans la mise en relation clients-entreprises

Cette annonce laisse entrevoir la monétarisation par Facebook de son application gratuite de messagerie en la transformant en plateforme de commerce en ligne. Au printemps, le réseau social avait ouvert en grand les portes de l'application aux entreprises en leur permettant de développer des logiciels automatisés ("bots") s'intégrant directement à Messenger. Mais les clients devaient être dirigés vers un site marchand externe pour finaliser leur achat.

À lire aussi
Huawei technologie
Huawei : l'usine ouverte en France sera la première hors de Chine

Plus de 30.000 "bots" ont depuis été créés pour Messenger, a relevé Facebook, et de nombreux développeurs préparent d'autres fonctionnalités. "Le potentiel pour la plateforme Messenger est énorme, et nous continuons à investir pour l'améliorer afin que les développeurs puissent fabriquer et créer", selon le réseau social, qui précise œuvrer pour simplifier le paiement et la prise de commande. 

Facebook autorisait déjà le transfert d'argent de particulier à particulier sur Messenger depuis mars 2015. En Chine, l'application WeChat propose depuis 2012 un service de paiement en direct sur son application utilisée par plus de 800 millions d'utilisateurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
High-tech Facebook Entreprises
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants