1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Facebook est de plus en plus boudé par les jeunes
2 min de lecture

Facebook est de plus en plus boudé par les jeunes

ÉDITO - Facebook compte près de deux milliards d'utilisateurs dans le monde. Et pourtant, on note un désamour des plus jeunes pour le premier des réseaux sociaux. Il va falloir redresser la barre.

Des logos du réseau social Facebook (Illustration)
Des logos du réseau social Facebook (Illustration)
Crédit : AFP / Loïc Venance
Facebook est de plus en plus boudé par les jeunes
02:50
Bénédicte Tassart & Loïc Farge

Les études publiées ces dernières heures le prouvent. Que ce soit aux États-Unis, en Grande-Bretagne ou en France, le réseau social le plus populaire au monde a perdu deux millions d'inscrits chez les moins de 25 ans.

Le nombre d'abonnés reste le même, parce que parallèlement les plus de 55 ans sont de plus en plus nombreux à se connecter. Les plus âgés découvrent toujours les nouveautés très tard. Ils sont aujourd'hui attirés par le fait que l'on peut voir des photos et des vidéos envoyés par leurs enfants et petits-enfants sur Facebook.

Mais l'avenir de Facebook peut être menacé par cette désaffection de la jeunesse. Le géant d'Internet a perdu 50 millions d'heures de vues sur les trois derniers mois.

Les ados et les jeunes adultes aiment pourtant les réseaux sociaux. Mais quand on leur pose la question, ils disent se tourner davantage vers Snapchat, Instagram, WhatsApp, Skype ou d'autres encore. Des réseaux sociaux où leurs parents les repèrent moins, où leur intimité est davantage préservée, et qui font plus tendance, plus avant-gardistes.

Facebook est à un tournant

À lire aussi

Facebook n'est pas en danger, pour l'instant. La firme de Mark Zuckerberg affiche quand même 13 milliards d'euros de bénéfices, une valorisation à 423 milliards d'euros. L'entreprise vaut deux fois plus qu'il y a deux ans, ce qui est incroyable.

Ensuite Facebook a racheté Instagram. L'entreprise a donc un pied dans ces réseaux qui attirent la jeunesse. Mais on sait que Facebook est à un tournant. C'est maintenant à Mark Zuckerberg de jouer sa carte. Ce trentenaire possède encore 14% du capital de Facebook. Surtout, il garde le contrôle absolu grâce à un système d'actions privilégiées.

Le plus

Les ventes mi-figue, mi-raisin du Champagne. Le chiffre d'affaires affiche un record à près de 5 milliards d'euros pour 2017. Mais les fêtes de fin d'année ont été décevantes, avec 10% de ventes en moins sur le mois de décembre.

La note du jour

09/20 pour une promesse risquée. Une promesse qui en rappelle une autre : la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, table sur une baisse sensible et durable du taux de chômage pour la fin de l'année, et surtout pour 2019. Le chômage est à 9,7% de la population active. L'Insee prévoit un taux à 9, 4% fin 2018.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/