1 min de lecture Fil Futur

DIAPORAMA - "Super Lune bleue de sang" : les meilleures images du phénomène

La "super Lune bleue de sang" est un phénomène rarissime. Pendant quelques minutes, l'astre a disparu, privé des rayons du soleil, avant de réapparaître teinté de reflets non pas bleu comme le nom de l'événement le laisse penser, mais rouge.

La "Super Lune bleue de sang" brille au dessus d'Istanbul Crédits : YASIN AKGUL / AFP |
7 >
La "Super Lune bleue de sang" brille au dessus d'Istanbul Crédits : YASIN AKGUL / AFP |
L'éclipse au-dessus de la "Salesforce Tower" de San Francisco en Californie Crédits : JOSH EDELSON / AFP |
La teinte rouge orangée de la Super Lune bien visible depuis Islamabad, capitale du Pakistan Crédits : AAMIR QURESHI / AFP |
La Super Lune bleue de sang visible dès la fin d'après-midi à Los Angeles Crédits : ROBYN BECK / AFP |
L'éclipse orangée de la Super Lune vue de Phnom Penh, la capitale du Cambodge Crédits : TANG CHHIN SOTHY / AFP |
La Super Lune correspond au moment où le satellite se trouve à sa distance minimale de la Terre, d'où l'impression que l'astre a grossi comme sur cette photographie prise depuis le temple bouddhiste de Chiang Mai en Thaïlande Crédits : Espen Helland/Solent News/SIPA |
La Super Lune au-dessus d'Hollywood Crédits : Richard Vogel/AP/SIPA |
1/1
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Proche, grosse et "sanguine" : une éclipse lunaire totale particulièrement rare par sa taille était visible par une bonne partie du globe mais pas en France le mercredi 31 janvier..
La teinte rouge de la Lune, qui ne produit pas sa propre lumière, résultait d'un phénomène lumineux : les rayons du soleil qui traversaient l'atmosphère terrestre ont été "diffusés", à l'exception des rayons rouges.

"La couleur rouge apparaissant pendant une éclipse lunaire est très particulière, c'est un cadeau rare de pouvoir observer une lune sanguine", souligne Brian Rachford, professeur associé de physique à l'université américaine de Embry-Riddle Aeronautical.

Cette éclipse était tout particulièrement attendue car la lune présentait "trois spécificités à la fois", confirme l'Observatoire de Paris sur son site : non seulement "bleue" et "sanguine", elle était aussi "super", car l'astre était très proche de la Terre ce mercredi.

La dernière "Super Lune bleue de sang" s'était produite le 30 décembre 1982 et avait été visible en Europe, en Afrique et dans l'ouest de l'Asie. Pour l'Amérique du Nord, il faut remonter à 152 ans, au 31 mars 1866, selon les annales. Le prochain phénomène similaire est prévu le 31 janvier 2037.

Lire la suite
Fil Futur Astronomie Espace
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants