1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Une vingtaine d'élus réclament la PMA pour toutes les femmes dans une pétition
2 min de lecture

Une vingtaine d'élus réclament la PMA pour toutes les femmes dans une pétition

Ils souhaitent que les couples lesbiens et les mères célibataires puissent recourir à la procréation médicalement assistée.

Des personnes militent pour la PMA lors de la Gay Pride 2013 à Paris.
Des personnes militent pour la PMA lors de la Gay Pride 2013 à Paris.
Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
Agata Madenska

Une pétition publiée sur le site de l'Inter-LGBT demande l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toute les femmes. Elle a été signée par une vingtaine d'élus pour la plupart de gauche. Parmi eux se trouve Emmanuelle Cosse (EELV) ou encore Jean-Luc Mélenchon. Le texte appelle les élus et élues à œuvrer en faveur d'une "évolution de la législation" dans ce domaine. "Refuser l'accès à la PMA aux couples lesbiens et aux femmes célibataires a été qualifié 'd’incohérence du droit français' par le Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes (HCEfh). C'est pour moi une inégalité injustifiable", souligne le texte

Mercredi, Christiane Taubira, la ministre de la Justice s'est déclarée favorable à l'ouverture des débats sur la PMA pour les couples de femmes en France. Ce changement de législation pourrait éviter que les couples lesbiens soient obligés de se rendre à l'étranger pour espérer avoir un enfant. "L'ouverture de la PMA se situe dans la lignée de l’ouverture de l’IVG : toute femme doit pouvoir disposer librement de son corps, que ce soit pour avorter (IVG) ou pour procréer (PMA)", poursuit la pétition, signée également par des élus socialistes (Marie-Pierre de la Gontrie, Rémi Féraud), communistes (Eliane Assassi, Cécile Cukierman) ou MoDem (Yann Wehrling). "Aujourd’hui, je constate que les femmes célibataires ou en couple avec une femme font face aux mêmes obstacles que les femmes voulant avorter avant la loi Veil", poursuit le document. "Le droit français, en refusant le droit aux couples lesbiens et aux femmes célibataires d’avoir accès à la PMA, condamne celles engagées dans ce parcours à le poursuivre dans la clandestinité", souligne le texte.

Corinne Narassiguin, porte-parole du PS, et Denis Quinqueton, président d'Homosexualités et socialisme (HES) ont estimé que "le temps est venu pour le Conseil consultatif national d'éthique (CCNE) de rendre son avis sur la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes", dans une tribune publiée sur le site YaggLa loi sur le mariage et l'adoption pour les couples homosexuels, portée par Christiane Taubira et adoptée par le Parlement en 2013, n'avait pas abordé la question de la PMA à laquelle les associations homosexuelles sont très attachées.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/