2 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Marine Le Pen veut rétablir l'âge de la retraite à 60 ans

La candidate du Front national veut un retour de la retraite à 60 ans.

micro generique Moi Président Benjamin Sportouch
>
Présidentielle 2017 : Marine Le Pen veut rétablir l'âge de la retraite à 60 ans Crédit Image : GEORGES GOBET / AFP | Crédit Média : Benjamin Sportouch | Durée : | Date : La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch Journaliste RTL

Marine Le Pen souhaite rétablir l'âge de la retraite à 60 ans. Cette mesure figurait déjà dans son programme présidentiel en 2012. Entre-temps, il y a eu un débat entre ce que l'on appelle les deux Front National : celui de Florian Philippot, qui était pour, et celui Marion Maréchal-Le Pen, plus libérale et donc plutôt hostile à ce retour aux 60 ans. Finalement, la cheffe a tranché. "Nous n'acceptons pas le raisonnement qui consiste à dire depuis 25 ans 'il faut travailler toujours plus, pour soi-disant sauver un système de retraite qui en fait n'est jamais sauvé", affirme Florian Philippot, numéro 2 du Front National, qui voit là une question d'égalité.

"Au lieu de demander à des gens de travailler à 65 ans comme le demandent d'autres candidats, nous disons il faut la retraite à 60 ans, 40 annuités de cotisation, faire des économies ailleurs, mais assurer cette mesure de justice sociale", poursuit le vice-président du FN. Pour rappel, aujourd'hui, il est possible de partir à la retraite à taux plein à partir de 62 ans, ou après avoir cotisé au minimum 41 annuités et demi.

François Fillon pour une retraite à 65 ans

Le Front National estime lui-même à 17 milliards d'euros la somme nécessaire pour parvenir à ce rétablissement de la retraite à 60 ans. Aujourd'hui par exemple, cela concernerait un demi million de personnes. Une somme importante que le FN propose, pour la trouver, de tabler une nouvelle fois sur des économies sur l'immigration et sur l'Union européenne. Mais Marine Le Pen le reconnaît, une croissance forte est le seul moyen d'y parvenir. "si on se remettait dans une logique de 60 ans et 40 annuités, ça va nous coûter au moins une vingtaine de milliards d'euros dans les prochaines années (...) c'est clairement un non-sens économique", estime Agnès Verdier-Molinié, qui est à la tête de l'Ifrap, un groupe de réflexion libérale.

Dans les autres pays européens, la tendance est la même : la plupart ont augmenté l'âge de départ à la retraite. En Espagne, aux Pays-Bas, en Belgique, c'est déjà 65 ans. En Allemagne, ce sera même 67 ans d'ici 2030. La France fait toujours partie des régimes les plus favorables 

À lire aussi
Alain Juppé, le 14 septembre 2020 présidentielle 2017
Juppé sur RTL : "Peut-être n'avais-je pas l'ambition présidentielle chevillée au corps"

Jean-Luc Mélenchon propose la même chose que Marine Le Pen : une retraite à 60 ans et 40 annuités de cotisation. Benoît Hamon lui ne veut rien toucher, contrairement à Emmanuel Macron. Le candidat d'"En Marche !" veut tout changer en passant à un système de retraite par points : un euro cotisé donne droit à une pension identique pour tous - c'est, en théorie, la fin des régimes spéciaux. En théorie seulement, car on n'en sait guère plus sur la mise en oeuvre pratique de cette réforme. Seul François Fillon veut passer à la retraite à 65 ans. Il promet aussi la fin des régimes spéciaux et l'alignement du public et du privé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Marine Le Pen Retraites
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants