1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Nicolas Sarkozy trouvait "gênant" le juge d'instruction, estime le juge Marc Trévidic
1 min de lecture

Nicolas Sarkozy trouvait "gênant" le juge d'instruction, estime le juge Marc Trévidic

REPLAY - Marc Trévidic, juge d'instruction au tribunal de grande instance de Paris, revient dans son livre "Qui a peur du petit méchant juge ?" sur la volonté de l'ancien président de se débarrasser d'une menace judiciaire.

Marc Trevidic, invité de RTL, le 1er octobre 2014
Marc Trevidic, invité de RTL, le 1er octobre 2014
Crédit : Paul Guyonnet / RTL.fr
Le juge Marc Trévidic : "Nous avons besoin d'outils juridiques contre le terrorisme"
07:05
la justice française a besoin "d'outils" contre "l'autoentrepreneur terroriste", dit le juge Marc Trévidic
07:00
Yves Calvi & Marion Dautry

Le juge d'instruction Marc Trévidic sort un livre, Qui a peur du petit méchant juge ? dans lequel il décrit sous forme de fable la situation de la justice et du pouvoir en France. Il y égratigne Nicolas Sarkozy, "l'ancien président qui voulait le redevenir".

Nicolas Sarkozy avait la volonté de supprimer le juge d'instruction, gênant pour le pouvoir

le juge Marc Trévidic

"Le juge est une personne qui, dans une démocratie, est sensé faire appliquer la loi. (...) Il devient 'petit méchant juge' quand il s'en prend au pouvoir. Nicolas Sarkozy voulait supprimer le juge d'instruction. Mais on n'a jamais su par quoi le remplacer. (...) Finalement, le système judiciaire français n'a pas changé", explique Marc Trévidic. Selon lui, l'ancien président avait seulement "la volonté de supprimer quelque chose de gênant pour le pouvoir".
Pour le juge, Nicolas Sarkozy pourrait bien échapper aux dossiers judiciaires qui le mettent en cause, comme l'affaire Bygmalion et celle des écoutes. S'il est élu "tout s'arrête", affirme-t-il. "C'est compliqué de faire avancer les procédures" contre les gens de pouvoir, explique-t-il, car ils sont dans "une maison de brique, pour reprendre l'image de la fable des trois petits cochons".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/