1 min de lecture Les Républicains

Nadine Morano dénonce une "invasion massive arabo-musulmane"

Nadine Morano a dénoncé des "comportements communautaristes inacceptables" et s'en est pris à "l'organisation de l'islam en France".

Nadine Morano lors d'un meeting à Béziers en 2015
Nadine Morano lors d'un meeting à Béziers en 2015 Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
Paul Véronique
Paul Véronique
Journaliste

"Je ne veux pas que la France devienne musulmane", a attaqué ce lundi 1er août l'ancienne secrétaire d'État de Nicolas Sarkozy. Dans le style qui la caractérise, Nadine Morano s'en est pris à l'islam au micro de RMC. Selon elle, la France serait sous le coup d'une "invasion massive arabo-musulmane". Pour l'éviter, elle a notamment appelé à "rééquilibrer notre immigration".

Des propos polémiques alors que ce week-end a été marqué par de nombreuses prières et veillées inter-religieuses dans plusieurs villes de France, en mémoire du père Jacques Hamel assassiné le 26 juillet par deux terroristes. Ce n'est pourtant pas le premier coup d'éclat de l'ancienne secrétaire d'État. En septembre dernier, ses déclarations sur "la France pays de race blanche", "aux racines judéo-chrétiennes" avaient mis le feu aux poudres, la privant même d'une investiture dans la région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne.

"Nous vivons des actes terroristes, nous vivons l’islam radical qui se développe en France, des comportements communautaristes inacceptables avec le développement du port du voile intégral dans les quartiers, avec des revendications dans le milieu médical. On laisse s’installer en France un islam politique depuis très longtemps", s'est entêtée la députée européenne, ajoutant "nous avons un gros problème avec l’organisation de l’islam en France".

Nadine Morano en lice pour la primaire

Face à cette situation, elle a appelé les responsables musulmans à réagir fermement. "J’attends des actes, c’est bien de compatir, mais j’attends de l’action (...) Aujourd’hui, j’attends des responsables musulmans qu’ils disent que le port du voile intégral est interdit en France, je veux l’entendre de leur bouche" a-t-elle asséné. Réagissant ensuite aux propos de Manuel Valls qui s'est dit favorable à une interdiction "pour une période déterminée" du financement étranger des mosquées, elle a martelé "je veux qu'on ferme et qu'on démolisse les mosquées salafistes". Nadine Morano, en lice pour la primaire à droite confirme là son positionnement à la droite extrême des Républicains. Aux législatives de mai 2012 déjà, elle avait invité les électeurs Front national à "se retrouver" sur sa candidature.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Nadine Morano Islam
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants