1 min de lecture Info

Municipales 2014 : face au risque FN, Harlem Désir annonce le retrait des listes PS à Tarascon et Saint-Gilles

Le Premier secrétaire du PS a réaffirmé la nécessité de "tout faire pour empêcher que le FN prenne des villes".

Harlem Désir.
Harlem Désir. Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Après la percée du parti Front national (extrême droite) dimanche au premier tour du scrutin municipal en France, le patron du parti socialiste, Harlem Désir, a annoncé lundi 24 mars que la gauche se retirait dans deux villes pour favoriser la droite au dépens du FN : à Saint-Gilles et à Tarascon.
"D'ores et déjà, dans plusieurs de ces villes, les listes socialistes ont pris la décision et ont annoncé qu'elles se retiraient. C'est le cas en particulier à Tarascon et à Saint-Gilles", a-t-il dit.

Déjà éliminé à Tarascon

Sauf qu'à Tarascon, la gauche ne peut pas se retirer puisqu'elle a déjà été éliminée au premier tour : la liste PS n'a réalisé que 6,43%, comme le pointe Le Lab, qui ironise sur le "fail" (raté) d'Harlem Désir.

A Saint-Gilles, Gilbert Collard (FN) est arrivé en tête, la liste UMP est deuxième à 25,36% et la liste d'union de la gauche-PS troisième à 23,14%.

Rassemblement avec le PC et EELV

Harlem Désir  a par ailleurs annoncé que sa formation, le parti Europe-Ecologie les Verts et le Parti communiste avaient "décidé du rassemblement le plus large" possible pour le deuxième tour dimanche.

À lire aussi
Le site Whirlpool d'Amiens (illustration) industrie
Les infos de 6h30 - Whirlpool : Emmanuel Macron doit revoir les ex-salariés à Amiens


Interrogé par la presse sur Perpignan, il a répondu : "Nous sommes en train de faire appliquer cette position dans toutes les villes". A Perpignan, le vice-président du Front national Louis Aliot a obtenu 34,20% des suffrages, devançant le sortant UMP Jean-Marc Pujol (30,57%) et le député PS Jacques Cresta (11,92%).
Le patron du PS n'a pas évoqué le cas de Béziers où Robert Ménard, soutenu par le FN, est largement en tête. I

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants