1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. La tribune d'Arnaud Montebourg et Mathieu Pigasse crée la polémique
3 min de lecture

La tribune d'Arnaud Montebourg et Mathieu Pigasse crée la polémique

La tribune publiée dans le "Journal du dimanche" dénonçait une France qui marche "droit vers le désastre". Des déclarations qui ont beaucoup fait réagir le monde politique.

Arnaud Montebourg le 4 décembre 2014. (archives)
Arnaud Montebourg le 4 décembre 2014. (archives)
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Valentin Chatelier

Manuel Valls, Jérôme Guedj, Stéphane Le Foll, Jean-Luc Mélenchon, Michel Sapin, Florian Philippot, François Bayrou, toutes ces personnalités ont au moins un point commun : la tribune co-écrite par Mathieu Pigasse et Arnaud Montebourg les aura fait réagir. Publiée ce dimanche 7 juin dans le Journal du dimanche, alors en plein congrès du PS, la tribune dénonce la politique actuelle du gouvernement. Ils lui reprochent notamment d'être une "gigantesque fabrique à suffrages du Front National", et d'être sous la coupe de Bruxelles et Berlin. Une attaque directe de l'ancien ministre et de l'actionnaire du "Monde".

De nombreuses critiques au sein du gouvernement

Le Premier ministre Manuel Valls a réagi peu après la fin du congrès de Poitiers. "Moi, j'assume la responsabilité et je laisse l’irresponsabilité aux autres. Il faut avoir du courage pour gouverner, oui, absolument", a-t-il répliqué. Comprenez : selon lui, il assume, pas Arnaud Montebourg. 

Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a quant à lui trouvé l'analyse "d'une faiblesse" qui l'a "sidérée", au micro de France Inter. Lui aussi dénonce le sentiment "d'irresponsabilité" qu'évoque le premier ministre : "Toujours la faute des autres, jamais de questions à se poser sur soi", remarque Stéphane Le Foll.

Je ne suis pas sûr qu'il soit capable de prendre quelque chose

Michel Sapin

Michel Sapin, ministre des Finances, a également dénoncé cette tribune sur RTL ce lundi 8 juin, considérant que l'ancien ministre "est dans l'erreur". "Je ne suis pas sûr qu'il soit capable de prendre quelque chose", lance-t-il, à propos de la "retraite politique" d'Arnaud Montebourg. De même pour Thierry Braillard, secrétaire d'État aux Sports, qui a expliqué que "quand on fait de la politique, il faut être courageux".

Front National, "frondeurs", Modem : un soutien à la tribune

À lire aussi

Les soutiens à Arnaud Montebourg et Mathieu Pigasse sont d'horizons politiques très larges. Le vice-président du Front National en charge de la stratégie et communication, Florian Philippot, s'est félicité de cette tribune.

"La tribune d'Arnaud Montebourg vient réveiller un Congrès socialiste particulièrement sinistre et inintéressant, et livre un aveu des plus précieux pour le débat politique français", a en effet fait remarquer Florian Philippot dans un communiqué.

Le député européen Jean-Luc Mélenchon, figure du Parti de Gauche, s'est également réjouit de la tribune. Même s'il estime que Mathieu Pigasse et Arnaud Montebourg ne vont pas assez loin. "C'est trop court d'en rester à faire un gros clin d’œil aux gens en leur disant : vous paierez moins", explique-t-il à propos de l'annonce des deux co-signataires qui ont proposé une baisse d'impôts des ménages. 

De leur côté, les "frondeurs" sont d'accord avec l'analyse. Tandis que le chef de file Christian Paul se dit réjoui, Jérome Guedj est quant à lui partagé. D'accord avec le message, il ne l'est pas avec la forme. "Chacun apprécie la tonitruance, le choix du moment. Moi, j'aime bien les débats internes", a-t-il expliqué.

Nos problèmes viennent de chez nous et pas d'ailleurs, pas de Bruxelles et pas de Berlin

François Bayrou

François Bayrou, président du Mouvement démocrate, a donné raison à Arnaud Montebourg et Mathieu Pigasse. "Nos problèmes viennent de chez nous et pas d'ailleurs, pas de Bruxelles et pas de Berlin", a-t-il remarqué à propos de la tribune. 

De son côté, Nicolas Dupont-Aignan, député de l'Essonne et président de Debout la France, est entièrement d'accord avec la tribune. Il aurait même pu "signer l'ensemble de l'article", et appelle Arnaud Montebourg à rejoindre "Debout la France".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.