1 min de lecture Mondial 2014 au Brésil

La tension n'est pas descendu à l'UMP, une soirée qui a dérapé, la révolte sociale au Brésil.

Le départ de Jean-François Copé n'a pas apaisé la tension au sein de l'UMP. Une soirée de fin d'année qui tourne mal au campus de la HEC. A J-15 du coup d'envoi au Brésil, l'ambiance n'est pas à la fête au pays du football. - Le Journal de 19h du 28 mai 2014

>
Le journal de 19 heures du 28 mai 2014 Durée : | Date :
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Julien Sellier

La tension n'est pas descendu à l'UMP

Jean-François Copé va quitter la présidence de l'UMP en juin mais des tensions sont toujours palpables au sein du parti. Certains militants ne ressentent plus aucune appartenance à ce parti, à l'instar de Jean-Michel Fetsch, le maire de Lauterbourg dans le Bas-Rhin. Il en est arrivé à déchirer sa carte de membre :

On a eu cette mascarade d'élection en 2012, mais la goutte d'eau qui a fait déborder le vase c'est cette affaire des 11 millions. Il faut qu'on recommence à zéro, qu'on resème et qu'on avance.

Jean-Michel Fetsch
Partager la citation

Une soirée qui a dérapé

La HEC est réputée pour être la meilleure école de formation de cadres du monde. Mais la traditionnelle fête de fin d'année, qu'elle organise dans son campus de Jouy-en-Josas, a mal tourné. À 3h30 du matin, des étudiants ivres ont jeté les meubles par la fenêtre et ont tagué les murs. Les étudiants se défendent comme ils peuvent, en relativisant la situation. Mais la direction n'est pas de cette avis, elle va faire passer en conseil de discipline tous les étudiants fautifs.

La révolte sociale au Brésil.

Le Brésil est le terrain d'une révolte sociale grandissante. Après les élèves et leur "coupe de la grève", c'est au tour des bus de manifester pour des conditions de salaire. Les dépenses de ce Mondial sont en train de cristalliser les tensions sociales. Les habitants ont leur héros : Eron Morales de Melo, allias Batman qui est sensé sauver la ville de Rio. Pour beaucoup de brésiliens, l'argent dépensé pour la Coupe du Monde devrait servir à bâtir des écoles ou des hôpitaux.

RTL vous recommande
Lire la suite
Mondial 2014 au Brésil Jean-François Copé Brésil
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772317000
La tension n'est pas descendu à l'UMP, une soirée qui a dérapé, la révolte sociale au Brésil.
La tension n'est pas descendu à l'UMP, une soirée qui a dérapé, la révolte sociale au Brésil.
Le départ de Jean-François Copé n'a pas apaisé la tension au sein de l'UMP. Une soirée de fin d'année qui tourne mal au campus de la HEC. A J-15 du coup d'envoi au Brésil, l'ambiance n'est pas à la fête au pays du football. - Le Journal de 19h du 28 mai 2014
https://www.rtl.fr/actu/politique/la-tension-n-est-pas-descendu-a-l-ump-une-soiree-qui-a-derape-la-revolte-sociale-au-bresil-7772317000
2014-05-28 20:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tpvywuuwtD46DJ841HXnsw/330v220-2/online/image/2013/0828/7764103323_le-journal-19h.jpg