1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. L'ex-maire de Marvejols se suicide : "Personne n'avait senti cette réalité folle", confie Jacques Blanc
1 min de lecture

L'ex-maire de Marvejols se suicide : "Personne n'avait senti cette réalité folle", confie Jacques Blanc

INVITÉ RTL - L'ancien président du conseil régional de Languedoc-Roussillon revient sur le suicide de Jean Roujon, l'ancien maire de Marvejols.

Jacques Blanc, l'ex-président UMP de la région Languedoc-Roussillon, Jacques Blanc s'exprime le 19 octobre 2006 devant le Conseil régional à Montpellier
Jacques Blanc, l'ex-président UMP de la région Languedoc-Roussillon, Jacques Blanc s'exprime le 19 octobre 2006 devant le Conseil régional à Montpellier
Crédit : AFP PHOTO PASCAL GUYOT
L'ex-maire de Marvejols se suicide : "Personne n'avait senti cette réalité folle", confie Jacques Blanc
03:59
Valentin Chatelier

"Je veux dire d'emblée à son épouse et à ses enfants combien je mesure leur immense détresse", a déclaré sur RTL Jacques Blanc, l'ancien président du conseil régional de Languedoc-Roussillon. Jacques Blanc se dit "terriblement choqué" du suicide de Jean Roujon. L'ancien maire de Marvejols, retrouvé pendu dans la soirée du 1er juin, était englué dans un scandale d'endettement.

Il déplore "une campagne médiatique". "Peut-être même que l'on pourrait parler d'un lynchage", lance Jacques Blanc. Beaucoup de reproches lui étaient adressés, notamment liés au très fort endettement de la ville de 5.000 habitants. Mais Jacques Blanc le soutient : "Je voudrais d'abord rappeler qu'il n'a jamais été question de malversations".

Les maires que nous sommes, on est viscéralement attaché à sa commune

Jacques Blanc

L'ancien président du conseil régional n'a pas hésité à rappeler son attachement au rôle de maire de commune rurale. "Les maires que nous sommes, on est viscéralement attaché à sa commune", explique-t-il. Un attachement qui peut parfois créer des problèmes. "Si se développent des campagnes médiatiques qui vous mettent en cause, je crois que ça peut développer des ruptures fortes", dit-il. Ce n'est pas sans rappeler l'agissement du maire actuel de Marvejols, qui lors d'une réunion publique le mardi 19 mai, a rappelé les dettes de la ville. Une réunion qui a déclenché localement de fortes réactions médiatiques. "Je sais que la réunion publique a été vécue douloureusement par lui", a-t-il rappelé.

C'était un homme d'honneur

Jacques Blanc

Celui qui a aussi été sénateur de Lozère jusqu'en 2011 a également tenu à rendre hommage à l'homme qu'était Jean Roujon. "C'était un homme d'honneur", "je sais combien il se battait", explique Jacques Blanc. Les deux hommes ont en effet eu l'occasion de travailler ensemble sur des dossiers. "Je pense que beaucoup doivent être, comme moi-même, traumatisés", conclut l'ancien sénateur. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/