1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Kader Arif : la Région Midi-Pyrénées dément tout favoritisme
2 min de lecture

Kader Arif : la Région Midi-Pyrénées dément tout favoritisme

"Aucun membre du gouvernement n'est intervenu ni directement ni indirectement", insiste la Région Midi-Pyrénées, accusée de népotisme.

Kader Arif, à La Motte, le 14 août 2014. (archives)
Kader Arif, à La Motte, le 14 août 2014. (archives)
Crédit : JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

La Région Midi-Pyrénées présidée par le socialiste Martin Malvy a démenti tout favoritisme dans l'attribution de marchés à une société appartenant à des proches parents du ministre délégué aux Anciens combattants Kader Arif, en réponse à un article du Canard enchaîné.

Dans son article paru mercredi 10 septembre et intitulé "La petite 'Bygmalion' du PS cassoulet", Le Canard enchaîné s'interroge sur un éventuel lien entre l'obtention de juteux contrats par la société AWF, spécialisée dans la sonorisation et l'éclairage d'événements, et le fait que cette société est dirigée par des parents de Arif (frère, neveux, belle-soeur).

Pas d'intervention gouvernementale

"Que la société (...) soit dirigée par le parent d'un membre du gouvernement n'est en rien répréhensible puisqu'aucun membre du gouvernement n'est intervenu ni directement ni indirectement pour favoriser l'attribution d'un marché qui concerne la Région et elle seule", a réagi le Conseil régional dans un communiqué. "Les marchés qui lui ont été attribués l'ont été au terme d'appels d'offres qui ont fait l'objet de larges publications d'appels à la concurrence. Ils l'ont été par la Commission d'appel d'offres dont la composition comprend des élus de l'opposition régionale (...) La transparence est totale", ajoute le Conseil régional, qui dénonce "les insinuations" de l'article.

Mercredi après-midi, le groupe des élus d'opposition de droite au Conseil régional a annoncé lors d'un point presse à Toulouse avoir fait un signalement lundi au Procureur de la République de Toulouse sur ces "graves anomalies". Les deux conseillers régionaux UMP, Elisabeth Pouchelon et Vincent Terrail-Novès ont soumis à la presse des éléments sensiblement similaires à ceux parus dans le Canard enchaîné, fruits de leurs propre recherches depuis plusieurs mois.

À écouter aussi

Selon eux, la société "AWF musique", dirigée par quatre associés dont le frère de Kader Arif puis son neveu en 2010, avait emporté en 2009 un contrat de quatre ans avec la Région. "Chaque fois que la région Midi-Pyrénées a besoin de lumières et de sono pour ses sauteries, elle passe une commande à AWF. L'addition se monte aujourd'hui à 1.730.000 euros!", résume le Canard enchaîné.

Selon le Canard, la société était également intervenue en 2011 et 2012 lors de l'étape toulousaine de François Hollande pendant la primaire socialiste puis la campagne présidentielle. En 2013, au terme du premier contrat, la région ouvre un nouvel appel d'offre pour un marché de quatre ans d'un montant indicatif de 2,8 millions d'euros. Deux sociétés présentent alors une offre: AWF, dirigée par des neveux de Arif, et une seconde baptisée All Access. Or, d'après l'hebdomadaire et les élus d'opposition, ces deux sociétés ont été créées le même jour par les mêmes dirigeants.

En outre, les deux élus s'interrogent sur le fait qu'aucune concurrence ne se soit manifestée sur de tels marchés de plusieurs millions d'euros. De son côté, la Région a menacé de poursuites "toute insinuation" suggérant le "moindre favoritisme" ainsi que tout rapprochement avec l'affaire Bygmalion - "qui est diffamatoire par elle-même" - en référence à la société au coeur de l'affaire des fausses factures présumées de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.