1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. François Hollande "Homme d'État de l'année" : "Une vaste blague", commente Alba Ventura
2 min de lecture

François Hollande "Homme d'État de l'année" : "Une vaste blague", commente Alba Ventura

ÉDITO - Une fondation américaine interconfessionnelle a décoré le Président français, lundi 19 septembre à New York, pour sa gestion des attaques terroristes.

François Hollande désigné "Homme d'État mondial" à New York, le 19 septembre 2016
François Hollande désigné "Homme d'État mondial" à New York, le 19 septembre 2016
Crédit : AFP / Stéphane de Sakutin
François Hollande "Homme d'État mondial" : "Ce prix est une vaste blague", commente Alba Ventura
02:41
François Hollande "Homme d'État mondial" : "Une vaste blague", commente Alba Ventura
02:43
Alba Ventura & Loïc Farge

Vu la situation de François Hollande dans les sondages, c'est une récompense qui aurait dû lui faire chaud au cœur. Mais enfin c'est une vaste blague, ce prix ! Le dernier qui l'a obtenu, c'était David Cameron, l'artisan du Brexit, qui a depuis quitté la scène politique. En 2008, c'était Nicolas Sarkozy. Tout est dit. C'est un prix qui ne veut pas dire grand-chose. Cela nous fait penser à Marine Le Pen qui, l'an dernier aux États-Unis, avait été consacrée par le magazine Time parmi les 100 plus influentes personnalités au monde. Un prix qu'elle partageait entre autres avec Raul Castro, Barack Obama, Angela Merkel et le leader nord-coréen Kim Jong-Un. Là aussi, tout est dit.

Un prix de cette nature ne pèsera pas grand chose dans le bilan international de François Hollande. Un bilan qui est en dents de scie. On l'a certes connu martial dans son intervention au Mali, et chef de guerre en Centrafrique. Mais celui qui disait vouloir "punir" Bachar al-Assad et "éradiquer Daesh" est loin d'avoir rempli son contrat. Idem dans le conflit ukrainien, où les résultats se font attendre. Et si le Président français a pu se montrer à l'offensive pour empêcher la sortie de la Grèce de la zone euro, il n'a pas été en mesure d'imposer ses vues après le Brexit.

Aucun effet dans les sondages

Alors il y a bien eu des succès commerciaux, comme les ventes de Rafale. Certes la COP21 a été une réussite sur le moment, mais à l'heure qu'il est tous les pays ne l'ont pas encore ratifiée. On capitalise rarement sur les théâtres internationaux. Et ce prix n'aura aucun effet sur les sondages.

Zéro profit. Zéro crédit. François Hollande "Homme d'État mondial", cela fait plutôt sourire les Français. Ou cela les fait rire jaune. Un prix comme ça aura bien du mal à compenser les 35 milliards de hausse d'impôts, les presque 300 milliards de déficit et un chômage qui s'établit à 9,9%. Mais "largement sous les 10%" a dit Michel Sapin, le week-end dernier au Grand Jury RTL. Ah oui, 9,9% c'est largement sous les 10% !

À écouter aussi

Il faudra bien plus qu'un prix de "l'Homme d'État mondial" pour faire oublier que dans le dernier sondage Odoxa, publié mardi 20 septembre dans la presse régionale, 84% des Français jugent que François Hollande n'est pas un bon président.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/