1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Enquête sur le FN : "rien à se reprocher", affirme Marine Le Pen

Enquête sur le FN : "rien à se reprocher", affirme Marine Le Pen

La justice "ne cherche pas la vérité" dénonce Marine Le Pen, après la parution dans "Libération" d'une enquête sur le financement des campagnes FN.

Marine Le Pen lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale, le 18 février 2015.
Marine Le Pen lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale, le 18 février 2015.
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
micro generique
La rédaction numérique de RTL
Journaliste

Marine Le Pen a affirmé ce jeudi 19 février que le Front National n'avait "rien à se reprocher" et a estimé que la justice ne cherchait pas la "vérité" mais à "démontrer que le FN serait comme les autres partis", après que Libération a publié une enquête sur le financement des campagnes FN.

Avec la manchette Bleu blanc louche, le quotidien fait un état des lieux de l'enquête judiciaire portant sur le financement des campagnes électorales du Front national. Alors que Frédéric Chatillon, le patron de la société Riwal, principal prestataire de service du FN pour ces campagnes, a récemment été mis en examen dans le cadre de cette enquête, le quotidien s'interroge notamment sur l'existence de rétrocommissions entre Riwal et "les caisses du FN". 

Un proche de Frédéric Chatillon affirme au quotidien que celui-ci réalise entre 40% et 50% de marge sur les kits de campagne au cœur de l'enquête, qui sont vendus aux candidats FN et que ceux-ci se font rembourser par le financement public.

Pas de bol, le Front National n'a jamais touché la moindre rétrocommission

Marine Le Pen

"La justice pose des questions, ça peut être légitime. Mais j'ai de plus en plus le sentiment, avec cette espèce de diffusion de suspicions dans la presse, que cette justice ne cherche pas la vérité, qu'elle cherche à démontrer que le Front National serait comme les autres partis politiques, et que donc on chercherait des rétrocommissions. Pas de bol, le Front National n'a jamais touché la moindre rétrocommission et il existe depuis 40 ans. Par conséquent, je n'ai aucune inquiétude", a déclaré Marine Le Pen sur LCI et Radio Classique.

À lire aussi

"Il n'y a aucun doute à avoir, le Front National n'a rien à se reprocher", a assuré sa présidente, qui "regarde cela avec tout de même le sentiment que la presse, par insinuations, par suspicion, crée une ambiance de doute".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/