4 min de lecture Politique

Élections régionales 2015 à La Réunion : ce que proposent les candidats

À quelques heures du scrutin, focus sur les propositions des candidats à La Réunion. Confrontation de leurs points de vue sur les thématiques de l'emploi, de la jeunesse et des transports.

L'Hôtel de région de l'île de La Réunion
L'Hôtel de région de l'île de La Réunion Crédit : Wiki commons
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

En mars 2015, le conseil départemental de La Réunion a accentué sa majorité de droite. Didier Robert, président sortant, a des envies de récidive pour les élections régionales 2015. Il a toutefois une épine dans le pied : des perquisitions ont été menées par les gendarmes de la brigade financière le 8 octobre à son domicile et au siège de La Réunion. Elles ont été réalisées dans le cadre de l'enquête préliminaire sur l'attribution des marchés de la nouvelle route du littoral (NRL). Il ne semble pas que l'affaire porte préjudice au candidat de droite. Dans un sondage IPSOS pour Réunion 1ère publié en novembre, il reste toutefois un des favoris avec Huguette Bello, la candidate socialiste. 

Économie-Emploi : fin de l'évasion fiscale contre promotion du "Made in Réunion"

L'économie et l'emploi sont des leviers que peuvent actionner les régions. Didier Robert veut en finir avec l'évasion fiscale des entreprises. Le président sortant de droite du Conseil régional de Réunion projette de réduire de moitié les charges sociales (RSI compris) et ramener le taux d’imposition pour toutes les entreprises à 15%. "C’est le taux pratiqué à Maurice. Je ne veux plus que des entreprises réunionnaises partent s’installer là-bas, explique la tête de liste Les Républicains-UDI-Modem au site Zinfos974.com. "C’est une révolution fiscale et sociale. Notre force de conviction repose sur la mobilisation des acteurs réunionnais".

À gauche, Huguette Bello, tête de liste pour le Parti socialiste, prône un "partenariat étroit entre les entreprises et toutes les collectivités. Nous proposons de créer un fonds d'investissement et de participation pour consolider les TPE et les PME. De nouvelles zones d'activité modernes seront implantées. Enfin, nous valoriserons les labels "Made in Réunion", "Made in France" et "Made in UE".

La liste centriste, emmenée par Thierry Robert, exige dans son programme "transparence, efficacité et équité dans l’utilisation des fonds publics  notamment dans ceux à destination des entreprises pour casser l’opacité pour mettre fin aux décisions arbitraires et discrétionnaires qui privent trop souvent les entreprises de leur droit au développement."

À lire aussi
élections régionales
Régionales en PACA : "Pas de bain de sang ce matin" chez Les Républicains

Sur le site L'info.re, Joseph Grondin, le candidat du Front national veut que "les jeunes sans emploi bénéficient des offres d'emplois verts".

Jeunesse : un "Passeport réussite" ou une "pépinière des talents"

La jeunesse est une cible électorale à ne pas négliger : 41% de la population a moins de 25 ans à La Réunion. Les candidats l'ont tous bien compris. Didier Robert (Les Républicains-UDI-Modem) propose un "Passeport réussite" à destination des jeunes. Le candidat des Républicains estime que "chaque jeune Réunionnais doit pouvoir suivre un parcours de formation individualisé, adapté à ses attentes et ses capacités".

Sur son site de campagne, Huguette Bello, candidate socialiste, a annoncé la gratuité des transports et des manuels scolaires, la mise à disposition d'une carte multiservice et d'un guichet unique pour les démarches des jeunes et de nouveaux logements pour les étudiants. Un Institut régional d'administration, une école supérieure de commerce et de l'océan et des écoles d'ingénieurs seront crées".

Sur son blog de campagne, Thierry Robert (Modem) milite pour la création d'une "pépinière des talents" dans les domaines de la culture et du sport. "Il s'agit d'une structure pour porter les majors nationaux et internationaux, un label régional pour promouvoir plus loin que La Réunion". Plus surprenant, le candidat souhaite créer un multiplexe consacré aux sports mécaniques "pour les passionnés de tuning, de pousse et de sports mécaniques. Il s'agit d'un vrai pôle de "loisirs mécanique" et de formation qui a pour but d'encadrer des pratiques et arrêter avec le "tout répression" et les drames de la route dus à des vitesses excessives".

Transport-Infrastructures : aménagement de l'aéroport contre chasse aux voitures

Dans son programme, Didier Robert, candidat de droite à La Réunion, indique que "dans le Sud, les aménagements de l’aéroport de Pierrefonds et le développement de sa zone d’activité seront poursuivis avec l’ouverture de nouvelles lignes aériennes négociées dans le cadre du Programme européen Feder. Le choix a été fait de donner à l’aéroport du Sud une dimension renforcée à l’international pour le fret avec l’aménagement d’une zone d’activité autour de l’industrie agro-alimentaire". Un projet revendiqué par Patrick Le Breton, candidat pour l'Union des forces de progrès pour le développement et l'égalité. "C'est moi qui l'ai eu en premier, déclare-t-il à ImazPress. Sur le court terme, il s’agit de restaurer les ponts de Sainte-Anne, à moyen terme de créer une déviation pour Saint-Benoît".

En matière de transports, Huguette Bello a décidé de faire la chasse aux voitures. "Le tout automobile est en train de devenir un piège pour les Réunionnais : en termes de circulation, de pouvoir d'achat, de pollution. Il faut rompre avec la tendance actuelle et mettre à la disposition des Réunionnais un réseau de transport collectif, moderne, évolutif et pas cher".

Le candidat FN, Joseph Grondin, explique aussi sur L'info.re que "la route nouvelle du littoral a été faite un peu trop vite. Nous proposons une route littorale terrestre qui aurait permis de faire travailler les entreprises locales".

Voici les candidats, par ordre alphabétique du nom des mouvements : Citoyens tirés au sort (tête de liste Mathias Payet), Debout la France (tête de liste Jean-Jack Morel), Front national (tête de liste Joseph Grondin), Les Républicains-UDI-Objectif Réunion (tête de liste Didier Robert), Lutte ouvrière (tête de liste Jean-Yves Payet), Modem (tête de liste Thierry Robert), Nation Rénioné (tête de liste Aniel Boyer), "Pour la Réunion" (tête de liste Huguette Bello), Réunionnais libres pour une Réunion responsable (tête de liste René-Paul Victoria), Union populaire et républicaine (tête de liste David Appadoo), Union des forces de progrès pour le développement et l'égalité (tête de liste Patrick Le Breton), "Voter, se révolter pour avancer" (tête de liste Jean-Hugues Ratenon).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique La Réunion Élections régionales
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants