1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Coronavirus : "Il faudra accepter de travailler jusqu’à 37 heures par semaine", selon Retailleau
1 min de lecture

Coronavirus : "Il faudra accepter de travailler jusqu’à 37 heures par semaine", selon Retailleau

VU DANS LA PRESSE - Le président du groupe Les Républicains au Sénat estime qu'au sortir de la crise, les Français devront être prêts à travailler plus.

Bruno Retailleau, le 5 février 2019
Bruno Retailleau, le 5 février 2019
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
William Vuillez

C'est une des questions qui se posent déjà sur l'après coronavirus. Comment les Français vont pouvoir reprendre leur activité professionnelle et devrons-nous payer les pots cassés de cette crise sanitaire mondiale ? Selon Bruno Retailleau, "il faudra accepter de travailler jusqu'à 37 heures par semaine" pour affronter la crise économique.

Invité ce mercredi 22 avril sur France Inter, le président du groupe Les Républicains au Sénat a livré son constat sur la crise économique qui nous fait face. "C’est tout simplement astronomique, je pense qu’à la fin de l’année on sera à -10% de croissance, sans doute 10% de déficit. On perd environ 2 milliards par jour", explique-t-il. "Cette destruction de richesses va durer : je ne pense pas qu’on retrouve le niveau de richesses actuel avant au moins dix ans", poursuit Bruno Retailleau chez nos confrères.

Selon le président du groupe LR au Sénat, "la croissance, il va falloir aller la chercher (...) Il faudra donc produire un effort conséquent pour que les dettes d’aujourd’hui ne soient pas remboursées par la génération de demain, mais par notre croissance." Pour faire face à cette crise, les Français doivent être prêts à travailler plus selon lui. "Pendant une année il faudra accepter de travailler jusqu’à 37 heures par semaine, aux alentours de 1.700 heures à l’année, avec un quota d’heures supplémentaires autour de 300 heures", estime-t-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/