1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Calais : un jet à 1,5 millions d'euros par an affrété pour déplacer les migrants
1 min de lecture

Calais : un jet à 1,5 millions d'euros par an affrété pour déplacer les migrants

Pour désengorger le site d'Eurotunnel, la police aux frontières escorte une poignée de migrants vers d'autres sites en France à bord d'un jet de 19 places.

Entre 3.500 et 5.000 réfugiés vivent actuellement dans la "jungle" de Calais.
Entre 3.500 et 5.000 réfugiés vivent actuellement dans la "jungle" de Calais.
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

Les tentatives de l'État pour essayer de maîtriser la crise migratoire que traverse l'Europe sont compréhensibles mais les moyens mis en place sont cette fois ubuesque. À Calais, un jet fait des aller-retour deux à trois par semaine pour désengorger la ville portuaire, où transitent près de 6.000 migrants pour tenter de rejoindre l'Angleterre, en transportant des réfugiés vers d'autres sites d'accueil en France : Rennes, Nice, Metz. Mais l'avion loué pour mener cette opération, un Beech 1900, ne comporte que 19 places. Or la réglementation impose une escorte de deux agents de la police aux frontières (PAF) pour chaque migrant.

Une facture de 1,5 millions d'euros par an

Seuls 5 migrants peuvent être ainsi pris en charge à chaque voyage. L'efficacité de cette mesure est fortement contestée d'autant plus que la facture est salée comme le rapporte le site Streetpress. La location du jet et la mobilisation des agents de la PAF coûteraient près 1,5 millions d'euro à l'État. Les forces de l'ordre soulignent l'inefficacité de ce dispositif puisque les réfugiés déplacés ne sont presque jamais expulsés et sont souvent libérés dans la foulée en raison d'erreurs de procédure affirme le site d'information.

La plupart des candidats à l'exil vers l'Angleterre regagnent donc Calais dans la foulée. "Ces mesures ont un coût énorme", s'agace Frédéric Hochart, le porte-parole du syndicat UNSA pour la PAF à Calais. L'officier de police fait part "d'un ras-le-bol généralisé des policiers de Calais quant aux missions qu'on leur assigne."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/