1 min de lecture Philosophie

Attentats à Bruxelles : "On est dans une politique de la minute de silence", dénonce le philosophe Yves Michaud

INVITÉ RTL - Le philosophe vient de publier "Contre la bienveillance" aux éditions Stock le 23 mars dernier.

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
"On est dans une politique de l'émotion", dénonce Yves Michaud Crédit Image : Ambre Lefèvre / RT.fr | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Olivier Mazerolle
Olivier Mazerolle et Ludovic Galtier

Dans son livre Contre la bienveillance, le fondateur de l'Université de tous les savoirs traite de la montée du fondamentalisme religieux et des populismes dans un contexte inédit dans lequel la classe politique est discréditée. "Je trouve qu'on est dans une politique compassionnelle, politique de l'émotion, politique de spectacle, de la minute de silence, de la marche blanche. On oublie les finalités du politique en se précipitant dans la bienveillance" qui ferait monter le populisme. Selon lui, ce dernier "capitalise sur l'ensemble des souffrances et capitalise au maximum l'électorat."

Par ailleurs, l'auteur de ce "livre sur le contrat social" n'est pas opposé au statut d'apatride. "La déchéance de nationalité sanctionne la rupture des conditions élémentaires du contrat social comme la liberté d'expression ou la liberté de vivre en paix. Personnellement, je ne vois pas du tout d'inconvénient à ce qu'on créé des apatrides avec les droits d'un étranger, y compris des apatrides vivant chez nous."

Imaginons que Marine Le Pen soit élue présidente de la République, est-ce que les Français accepteraient qu'il y ait une intervention syrienne en France

Yves Michaud, philosophe
Partager la citation

En matière de politique étrangère, Yves Michaud a deux cibles : Bernard-Henri Lévy et Bernard Kouchner. "On constate que toutes les initiatives dites humanitaires, de soutien à la démocratie, se sont soldées par des catastrophes. Les pays doivent agir dans leur sphère d'influence : imaginons que Marine Le Pen soit élue présidente de la République, est-ce que les Français accepteraient qu'il y ait une intervention syrienne en France pour rétablir la démocratie, tout le monde trouverait ça lunaire", termine le philosophe "descripteur".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Philosophie Société Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782576072
Attentats à Bruxelles : "On est dans une politique de la minute de silence", dénonce le philosophe Yves Michaud
Attentats à Bruxelles : "On est dans une politique de la minute de silence", dénonce le philosophe Yves Michaud
INVITÉ RTL - Le philosophe vient de publier "Contre la bienveillance" aux éditions Stock le 23 mars dernier.
https://www.rtl.fr/actu/politique/attentats-a-bruxelles-on-est-dans-une-politique-de-la-minute-de-silence-denonce-le-philosophe-yves-michaud-7782576072
2016-03-28 08:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/I37N5RcyJ2obcX79wpYqGw/330v220-2/online/image/2016/0328/7782576114_yves-michaud-invite-de-rtl-le-28-mars-2016.jpg