2 min de lecture Climat

L'Alaska sous la menace des eaux

EN IMAGES - Depuis qu'il est devenu américain au XIXe siècle, l'immense territoire a vu le niveau de la mer grimper d'environ 20 centimètres, au point de menacer aujourd'hui de nombreux villages.

L'Alaska sous la menace des eaux
L'Alaska sous la menace des eaux Crédit : ANDREW BURTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet
Journaliste RTL

À partir du 30 novembre prochain se tiendra à Paris la COP21, un rendez-vous majeur qui devra permettre de parvenir à accord politique global de lutte contre le réchauffement climatique. En ce début du mois de septembre, pour fourbir ses armes et ses arguments avant l'événement, Barack Obama s'est donc rendu en Alaska (États-Unis), un territoire particulièrement concerné par les changement climatiques. 

Dans le plus grand État du pays, le niveau de la mer a augmenté de plus de 20 centimètres en moins de 150 ans et la hausse devrait encore s'accélérer. Selon les dernières études, l'eau devrait encore avoir gagné quelque 30 centimètres de hauteur en 2050. Une situation terriblement préoccupante et intimement liée à la situation de l'Arctique, qui se réchauffe deux fois plus rapidement que le reste de la planète et dont la surface ne cesse de chuter. 

Premier territoire englouti par la montée des eaux ?

Ainsi, l'Alaska pourrait bien être d'ici quelques mois l'un des premiers lieux habités de la planète à être submergé par les eaux. Sur la côte de la mer de Béring, qui sépare le continent américain de la Russie, plusieurs villages occupés par les Yupik, des populations indigènes, vont par exemple être engloutis par la mer dans les années à venir

Près du village de Newtok, la fonte des glaciers a fait considérablement monter le niveau des eaux Crédits : ANDREW BURTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 21/05/2019
12 >
Près du village de Newtok, la fonte des glaciers a fait considérablement monter le niveau des eaux Crédits : ANDREW BURTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 21/05/2019
Le village est l'un des premiers endroits du globe qui sera submergé par la montée des eaux Crédits : ANDREW BURTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 10/09/2015
D'après les estimations, le point le plus haut de Newtok, l'école, sera sous les eaux d'ici 2017 Crédits : ANDREW BURTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 10/09/2015
Dans le village, des chemins de bois ont été conçus pour empêcher les habitants de s'enfoncer dans le sol meuble Crédits : ANDREW BURTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 10/09/2015
À l'heure actuelle, déjà, les mares et trous d'eau parsèment le village Crédits : ANDREW BURTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 10/09/2015
Établis depuis des milliers d'années dans la région, les Yupik ont été relogés à cause du changement climatique Crédits : ANDREW BURTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 10/09/2015
La communauté de 375 âmes va être relogée à une quinzaine de kilomètres, sur les hauteurs Crédits : ANDREW BURTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 10/09/2015
Leur nouveau village a été baptisé Mertarvik Crédits : ANDREW BURTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 10/09/2015
Comme ceux Newtok, de nombreux habitants de la région vont être relogés, déplacés par la montée des eaux Crédits : ANDREW BURTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 10/09/2015
Cela fait des millénaires que les Yupik vivent de chasse et de pêche sur les côtes de la mer de Béring Crédits : ANDREW BURTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 10/09/2015
Une partie de la population tente de sortir une motoneige d'une flaque d'eau Crédits : ANDREW BURTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 10/09/2015
La mer de Béring et la rivière Ninglick empiètent progressivement sur les terres des populations locales Crédits : ANDREW BURTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 10/09/2015
1/1

À Newtok par exemple, il est prévu que le point le plus haut du village, l'école, soit atteinte par la montée des eaux en 2017, à en croire les rapports du Corps des ingénieurs de l'armée américaine. Situé entre la mer de Béring et la rivière Ninglick, le village a vu ces dernières années des flaques apparaître au coin des rues, des mares se former entre les maisons et le sol devenir de plus en plus boueux. 

À lire aussi
Laurence Tubiana, co-présidente du comité de gouvernance de la convention citoyenne pour le climat et directrice de la Fondation européenne pour le climat climat
Climat : Macron "a pris des engagements, il faut qu’il les tienne", lance Tubiana sur RTL

Pour continuer à se déplacer, les habitants ont construits des chemins de rondins pour éviter de s'enfoncer dans la terre voire d'être aspirés par des trous d'eau. Une situation intenable pour ce peuple de pêcheurs et de chasseurs, que le gouvernement américain cherche à reloger depuis plusieurs années. À une quinzaine de kilomètres de Newtok, une nouvelle bourgade nommée Mertarvik a été érigée pour accueillir les 375 âmes du village et sans doute d'autres populations également victime de la montée du niveau des mers. 

Des réfugiés climatiques

En 2013 déjà, certaines familles avaient fait le choix de rejoindre le nouveau village, comme le montrait à l'époque le Guardian. Mais d'autres ont pour le moment refusé ou n'ont pu déménager. Des réfugiés climatiques qui font quotidiennement face à l'érosion de leur environnement, à la fonte des glaces et voient la mer grignoter petit à petit leurs terres, gagnant certaines années 30 mètres d'un coup. 

"Ce qui se passe en Alaska n'est pas qu'un aperçu de ce qui va arriver au reste du monde si nous faisons rien", a insisté Barack Obama avant de se rendre dans l'État du nord de l'Amérique, "c'est un signal d'alerte". Reste maintenant à savoir si le signal sera entendu à Paris. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Climat Changement climatique Alaska
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants