1 min de lecture Pyrénées-Atlantiques

Vacances : l'appartement qu'ils louent sur Leboncoin n'existe pas

Douze vacanciers ont eu la désagréable surprise de découvrir que le T3 qu'ils avaient loué dans le centre de Biarritz était une arnaque.

Photo prise le 31 juillet 2001 de la plage des Reines à Biarritz
Photo prise le 31 juillet 2001 de la plage des Reines à Biarritz Crédit : AFP PHOTO DANIEL VELEZ
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Ils avaient trouvé la perle rare : un T3 en location à 400 euros la semaine, dans le centre de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) qui plus est. Le problème, c'est que cet appartement n'a jamais existé. En arrivant sur place, les douze vacanciers concernés ont ainsi constaté qu'ils avaient été victimes d'une arnaque via Leboncoin, le site sur lequel ils avaient loué le T3.

"Il faut une certaine naïveté pour penser que pour 400 euros la semaine on a un appartement en plein centre ville. Il y a des escrocs qui profitent de cette naïveté", a confié à France 3 Michel Veunac, le maire de Biarritz. En effet, en haute saison, le prix d'une telle location environne plutôt les 1.200 euros la semaine, soit le triple du prix qu'ont payé les vacanciers.

Les douze victimes, qui avaient fait un virement préalable au faux propriétaire, ont porté plainte mais le commissariat craint qu'ils ne soient pas les derniers à tomber dans le panneau d'ici la fin du mois. Pour rappel : afin de s'assurer de la fiabilité d'une offre sur Leboncoin, il faut vérifier que le numéro d'enregistrement officiel - délivré par la ville et obligatoire pour toutes les locations saisonnières - soit bien affiché.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pyrénées-Atlantiques Actu Location
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants