1 min de lecture Saint-Malo

Un policier sauve un bébé à Saint-Malo : "J'ai fait le geste naturellement"

REPLAY / TÉMOIGNAGE - Dans la nuit de lundi 14 à mardi 15 décembre, une femme s'est présentée au commissariat avec son bébé inerte dans les bras.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Un policier sauve un bébé à Saint-Malo : "J'ai fait le geste naturellement" Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP | Crédit Média : Jacques Serais | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Jacques Serais et Camille Kaelblen

C'est une histoire qui ressemblerait presque à un conte de Noël. Dans la nuit du lundi 14 au mardi 15 décembre, une mère s'est présentée, paniquée, au commissariat de Saint-Malo (Ile-et-Vilaine) avec son bébé dans les bras. "De retour de patrouille, nous étions au poste avec mon collègue, nous avons entendu frapper au rideau métallique", explique Hervé, gardien de la paix. "On a ouvert immédiatement et on a entendu une dame crier 'mon bébé est mort, mon bébé est mort'", relate Hervé. 

Je l'ai pris dans mes bras, la tête vers le bas et j'ai appuyé sur sa cage thoracique

Hervé, gardien de la paix et sauveteur du bébé
Partager la citation

"Elle nous a tendu les bras avec un bébé inerte, qui ne respirait plus et qui était tout blanc. Je l'ai pris dans mes bras, la tête vers le bas, et j'ai commencé à appuyer sur sa cage thoracique. J'ai tapoté dans son dos en même temps. Au bout de 15-20 secondes, le bébé s'est mis à tousser et là j'ai vu un petit caillot de lait et de glaire qui obstruait. Je l'ai attrapé avec le doigt, et là le bébé s'est mis à pleurer", explique le policier, à la conduite héroïque. "J'ai eu ce souci-là avec mon fils quand il était petit. C'est un médecin qui m'avait dit que si ça se reproduisait, il fallait faire comme ça. J'ai fait le geste naturellement", ajoute Hervé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Saint-Malo Faits divers Policiers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants