2 min de lecture Faits divers

Un Français de 25 ans décède au festival de Dour, pas d'annulation prévue

Un jeune Français de 25 ans est décédé dans la nuit du jeudi au vendredi 18 juillet au festival de Dour en Belgique. Les organisateurs n'envisagent pas d'annuler l’événement.

L'édition 2014 du Dour festival se déroule du 17 au 20 juillet
L'édition 2014 du Dour festival se déroule du 17 au 20 juillet Crédit : VIRGINIE LEFOUR / AFP/ BELGA
Antony Milanesi
Antony Milanesi
Journaliste RTL

Un festivalier français de 25 ans a été retrouvé mort sur le camping "A" du Dour festival (Belgique) dans la matinée du vendredi 18 juillet. La famille a immédiatement été prévenue.

Le jeune homme était venu au festival accompagné de sa sœur et de quelques amis. Ces derniers ont prévenu les secours après la découverte du corps. L’organisation du festival a assuré au site internet du quotidien généraliste belge Le Soir que les proches avaient été pris en charge par des psychologues. 

La drogue "Superman" pointée du doigt

D'après les informations du site belge Sudinfo.be, la victime serait décédée d'une overdose dans la nuit de jeudi à vendredi. Les pompiers ont entrepris une réanimation cardio-pulmonaire durant une bonne vingtaine de minutes avant de constater le décès vers 12h15. Un périmètre de sécurité a depuis été installé autour de la tente de la victime. Le parquet de Mons a ouvert une instruction pour déterminer les causes de la mort. 

Le jeune homme originaire de Normandie aurait consommé une substance surnommée la drogue "Superman". D'après Sudinfo.be, c'est cette drogue qui a provoqué un arrêt cardiaque chez la victime, elle aurait également touché d'autres festivaliers. Les secours auraient d'ores et déjà été obligés d'intuber plusieurs festivaliers, une jeune fille aurait également été transportée à l’hôpital. Malgré ces informations, l'organisation du Dour Festival dément être au fait d'une circulation massive de drogues sur le site.

Le festival maintenu par les organisateurs

À lire aussi
Facebook est le premier réseau social mondial Inde
Inde : forcé à défiler nu par ceux qu'il accusait sur Facebook

Malgré cette succession d'événements tragiques, les organisateurs ont pris la décision de maintenir le festival. "Il y a plus de 35.000 campeurs à Dour. C’est une grande ville, en somme, où il peut se passer n’importe quoi pendant 4 jours. C’est très triste mais nous ne pouvons pas arrêter le festival pour ça" a déclaré Damien Dufrasne, l’organisateur du festival, à LeSoir.be .

Damien Dufrasne s'est également adressé aux proches de la victime : "La direction tient à exprimer sa profonde tristesse et ses condoléances à la famille du jeune homme décédé."

Un autre festivalier était décédé à Dour en 2006. Un Belge de 24 ans avait été retrouvé mort après qu'il eut sauté dans l’eau d’une carrière d’extraction à chaux, qui longe le site du festival.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Festival Belgique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants