2 min de lecture Faits divers

Un entraîneur de tennis accusé de viols par ses élèves : "Je suis sous le choc", réagit Henri Leconte

RÉACTION - Le président du club dans lequel officie l'accusé a décidé, dans la foulée, de sa mise à pied.

Henri Leconte en avril 2013 à Cannes
Henri Leconte en avril 2013 à Cannes Crédit : AFP/V.Hache
Micro RTL
La rédaction de RTL Journalistes RTL

"Outré et choqué". Henri Leconte, président du Levallois Sporting Club (LSC), un club de tennis de Levallois, réagit aux accusations de viol portées à l'encontre de l'un des entraîneurs des espoirs. "J'ai pris la décision de la mise à pied, explique-t-il. C'est une affaire qui est très grave. Je réagis en tant que père, en tant que président de club".

Déféré devant les magistrats de Nanterre

La brigade de protection des mineurs de la PJ parisienne a arrêté lundi 5 mai cet homme de 48 ans. Il est soupçonné d'avoir violé plusieurs de ses élèves, des jeunes filles âgées d'une dizaine d'années. Il est déféré devant les magistrats de Nanterre depuis 8h30, ce mercredi 7 mai.

"Ce sont des situations qui arrivent malheureusement encore une fois dans le sport, déplore l'ancien champion de tennis. Ce sont des gens qui sont malades, qu'il faut traiter. Il ne faut pas qu'ils soient en contact avec ces personnes-là".

À lire aussi
L'incendie s'est déclaré après l'explosion de 3 bouteilles de gaz. Lyon
VIDÉO - Lyon : explosions et incendie sur un campus universitaire

Des victimes âgées entre 12 et 17 ans

L'affaire a démarré en début d'année après la plainte d'une première victime venue raconter son calvaire. Une information judiciaire avait été ouverte en mars dernier et confiée à un juge d'instruction de Nanterre. Deux autres jeunes filles se sont depuis manifestées auprès des enquêteurs, relatant les mêmes faits, tous commis dans la région parisienne entre 1999 et 2005. Les victimes supposées avaient alors entre 12 et 17 ans.

Les policiers évoquent un "prédateur sexuel", "manipulateur" et qui avait une emprise terrible sur ses jeunes victimes présumées, dont le nombre pourrait être considérable. "Je le connaissais en tant qu'entraîneur, je ne le voyais jamais en-dehors du club. J'ai décidé de cette mise à pied pour que l'on retrouve une sérénité et une ambiance pour pouvoir affronter cette situation", explique Henri Leconte.

Le suspect est entraîneur à Levallois depuis 2008. Au moment des faits il travaillait essentiellement dans un club de Sarcelles (Val d’Oise). Mais il a eu l’occasion de travailler occasionnellement dans d’autres clubs franciliens à cette période. Les faits n’ont jamais été commis dans l’enceinte des clubs.

>
Un entraîneur de tennis accusé de viol par ses élèves : "Je suis sous le choc", réagit Henri Leconte Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Viol Henri Leconte
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771786858
Un entraîneur de tennis accusé de viols par ses élèves : "Je suis sous le choc", réagit Henri Leconte
Un entraîneur de tennis accusé de viols par ses élèves : "Je suis sous le choc", réagit Henri Leconte
RÉACTION - Le président du club dans lequel officie l'accusé a décidé, dans la foulée, de sa mise à pied.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/un-entraineur-de-tennis-accuse-de-viol-par-ses-eleves-je-suis-sous-le-choc-reagit-henri-leconte-7771786858
2014-05-07 10:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pBoI2jmJXZ7kW0YemGAP1g/330v220-2/online/image/2014/0507/7771794472_henri-leconte.jpg