1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Trafic de drogue au sein du CHU de Nantes : la CFDT réclame l'aide des policiers
1 min de lecture

Trafic de drogue au sein du CHU de Nantes : la CFDT réclame l'aide des policiers

Selon la CFDT, des dealers vendraient de la drogue depuis des années dans l'enceinte de l'hôpital Saint-Jacques.

Le Centre hospitalier universitaire de Nantes
Le Centre hospitalier universitaire de Nantes
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Océane Blanchard
Océane Blanchard
Journaliste

L'hôpital Saint-Jacques de Nantes est devenu depuis plusieurs années un lieu de trafic de stupéfiants, dont certains patients, sont les clients.

"Des gens venus de l’extérieur s’introduisent dans l’enceinte et vendent des produits aux patients, adultes ou adolescents, notamment ceux traités pour des problèmes d’addiction. Ça se passe dans les allées où les patients se promènent. C’est surtout du cannabis mais il y a aussi des drogues dures qui s’écoulent", a déclaré Dominique Delahaye, élu CFDT, selon 20 Minutes.

Mercredi 27 septembre, un Comité d'hygiène et de sécurité des conditions de travail (CHSCT) s'est tenu au CHU de Nantes pour dénoncer le trafic de drogue au sein de l'hôpital Saint-Jacques, au sud de la ville.

Beaucoup de clients de ce trafic sont des patients, souvent en service psychiatrie. Le syndicat demande depuis 5 ans le déploiement des forces de police pour lutter contre ce trafic, qui rend leurs conditions de travail "dangereuses" et "menace la santé des patients", selon le syndicat.

Après la tenue de ce CHSCT, et en fonction des conclusions des experts, un protocole devrait être signé entre le CHU, la police et la préfecture, et pourrait éventuellement permettre la mobilisation de forces de l'ordre sur le site.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/