1 min de lecture Faits divers

Quatre ans requis contre Rohff pour violence contre des employés de Booba

En 2014, Rohff et ses sbires avaient violemment agressé les employés d'un magasin détenu par son grand rival Booba.

Vincent Parizot RTL Soir Week-End Vincent Parizot iTunes RSS
>
Quatre ans requis contre Rohff pour violence contre des employés de Boob Crédit Image : Lionel BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : Olivier Boy | Durée : | Date : La page de l'émission
Olivier Boy
Olivier Boy et La rédaction numérique de RTL

La rivalité entre Rohff et Booba aurait dû rester strictement musicale. Mais la bataille d'ego entre les deux rappeurs a dérapé jusqu'à conduire les protagonistes sur les bancs des tribunaux. Rohff comparaît en effet vendredi 29 septembre pour "violence aggravée".

Les faits remontent au 21 avril 2014. Le musicien s'était rendu avec quelques sbires dans la boutique de vêtements de son rival dans le quartier des Halles à Paris. Résultats : un vendeur roué de coups, un employé assommé à la caisse enregistreuse et le magasin totalement saccagé.

Lors de l'audience au tribunal correctionnel de Paris, durant laquelle le procureur a requis quatre mois de prison contre Rohff, le prévenu a eu le plus grand mal à se défendre. Et pour cause, le jeune vendeur tabassé, âgé de 19 ans à l'époque, a volé la vedette à l'artiste vêtu d'un très chic costume bleu. À la barre, la victime indique qu'aujourd'hui encore, il est suivi par un neurochirurgien.

Le rappeur a quant à lui baissé la tête au moment de la diffusion de la vidéo de l'agression. Sur les images, le tribunal pouvait apercevoir un Rohff déchaîné. Ce dernier a d’ailleurs reconnu être entré dans la boutique plein de colère et d'arrogance : il voulait montrer à Booba "qu'il n'avait pas peur" et qu'il n'était "pas encore à la maison de retraite". Cette histoire, c'est celle d'un artiste à l'orgueil blessé, qui ne supportait plus le fait de ne plus vendre autant de disques que son ennemi de toujours.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Justice Violences
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants