1 min de lecture Fresnes

Philippe El Shennawy : "Je suis comme un Martien", dit l'ancien plus vieux prisonnier de France

DOCUMENT RTL - Philippe El Shennawy, ancien plus vieux prisonnier de France, se confie pour la première fois mercredi 9 avril au micro de "RTL", après avoir obtenu sa libération conditionnelle en janvier 2014.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Philippe El Shennawy : "Je suis comme un Martien", dit l'ancien plus vieux prisonnier de France Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Aurore Hautbois Journaliste RTL

38 ans derrière les barreaux. Philippe El Shennawy, 52 ans, en liberté conditionnelle depuis janvier 2014, était le plus vieux prisonnier de France. 

Désormais dans la vie active, Philippe El Shennawy reprend goût à la vie sociale, même s'il s'estime encore à part : "Je suis comme un Martien qui débarque après 38 années, dans la vie civile, c'est compliqué pour tout le monde"

El Shennawy l'insoumis

Condamné à perpétuité en 1977 pour le braquage d'une banque à Paris en 1975, El Shennawy restera cet insoumis face à l'autorité pénitentiaire et judiciaire, bravant l'interdiction de se rendre à Paris après une libération sous conditionnelle en 1990, pour aller voir son fils, un "bébé-parloir", conçu pendant sa rétention

Le résultat sera un retour à la case prison pour 15 ans. "Bientôt, il aura 40 ans, comment voulez-vous vous retrouver ? La prison, c'est une cassure, vous ne pouvez pas rattraper ça", déplore-t-il. 

À lire aussi
La prison de Fresnes (illustration) faits divers
Val-de-Marne : cinq hommes tentent de pénétrer dans la prison de Fresnes

Tentatives d'évasion, grève de la faim, Philippe El Shennawy sort finalement de prison en janvier 2014

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fresnes Philippe El Shennawy Détention
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants